RMC Sport

Ewanjé-Epée : « Lewis n’était pas sympathique »

Maryse Ewanjé-Epée

Maryse Ewanjé-Epée - -

Grâce à sa victoire sur le 100m dimanche à Londres, Usain Bolt a décroché son 4e titre olympique. Encore bien loin des 10 breloques de Carl Lewis (dont 9 en or), mais assez pour poser la question de savoir qui du Jamaïcain ou de l’Américain est le meilleur. « En tant qu’athlète ou consultante, Carl Lewis m’a donné des frissons. Il était un peu hautain, une star intouchable, explique Maryse Ewanjé-Epée, membre de la Dream Team RMC Sport. Bolt a un côté un peu plus méditerranéen dans l’attitude. Lewis n’était pas sympathique. C’était un peu un bourgeois qui n’allait pas dans les mêmes chambres que ses coéquipiers, mais cela faisait sa légende. Mais si on est objectif, Lewis a eu 9 médailles d’or. Si Bolt gagne le 200m, il battra Lewis dans les sprints, mais Lewis faisait aussi de la longueur. »