RMC Sport

L’Humarathon n’a pas pris une ride

L'Humarathon reprend du service !

L'Humarathon reprend du service ! - -

Si l’Humarathon est une course incontournable du calendrier qui attire l’élite du fond mondial, c’est aussi une belle fête populaire. Dans la pure tradition de ce monument de la course à pied, aujourd’hui encore parrainé par le journal L’Humanité.

Epreuve incontournable du calendrier national, l’Humarathon 28e du nom se déroulera les 20 et 21 avril prochains à Ivry-sur-Seine (Val de Marne). Une fois encore, des milliers de coureurs honoreront de leur présence ce monument de la course à pied en France parrainé par le journal L’Humanité pendant qu’aux avant-postes, on se tirera sérieusement la bourre. Comme à l’accoutumée.

Parmi les stars annoncées qui affoleront à n’en pas douter les chronos sur ce semi-marathon international réputée rapide en raison de son parcours roulant, les Kényans Alfred Cherop, 3e des derniers 20 km de Paris en 58’20 (les connaisseurs apprécieront…) et Peter Kariuki Wanjiru, 2e de l’Humarathon l’an passé, ainsi que l’Ethiopien Zawude Tebalu. Chez les dames, on retrouvera Léonidah Mosop (Kenya), vainqueur du semi du Grand Nancy en 2012, et l’Ethiopienne Tigist Kiros Gebreselassie, 1ère du semi-marathon de Boulogne-Billancourt en novembre dernier.

Pour cette super-élite, un seul objectif : faire tomber les records de l’épreuve détenus par l’Ethiopien Dino Sefir (59’42) chez les hommes, et par la Kényane Sarah Chepchirchir (1h08’07’’) chez les dames.

Une carotte de 5 km pour les lapins

Mais l’Humarathon, ce n’est pas qu’un semi de niveau international. Durant deux jours, « l’Humarathon fera de la rue une fête » (le slogan de ce cru 2013) avec un 10 km au programme, mais aussi un trail urbain, le 5 km des Lapins (tenue grotesque exigée !), trois courses destinées aux 5-13 ans (900m, 1200m, 2000m) et l’Humarando, une randonnée à allure libre à travers parcs, jardins et cités d’Ivry.