RMC Sport

"La personne qui battra mes records n’est pas encore née", affirme Usain Bolt

Invité à un événement à Mexico, Usain Bolt est revenu sur son immense carrière achevée en 2017. L’ancien athlète jamaïcain pense que celui qui battra ses records du monde du 100 m et du 200 m n’est pas encore né et espère qu’ils tiendront encore au moins 20 ans.

L’athlète qui battra les records d’Usain Bolt n’est pas encore né. C’est en tout cas ce que pense le principal intéressé, comme il l’a confié, dans des propos rapportés par l’agence EFE. Le Jamaïcain, qui a mis un terme à sa carrière d’athlète en 2017 après plus de 15 ans passés sur les pistes du monde entier, est toujours détenteur de deux records du monde en individuel.

Aux championnats du monde de Berlin en 2009, le natif de la paroisse de Trelawny avait abaissé deux mythiques marques qu'il détenait déjà. Celle du 100 mètres à 9’58 et celle du 200 mètres à 19’19.

Bolt espère conserver ses records pour au moins 20 ans

Bolt espère conserver ses biens pour au moins 20 ans encore. "La personne qui les battra n’est pas encore née. Mais les records sont là pour être battus et ce n’est qu’une question de temps. J’espère que cela prendra 20 ou 25 ans pour que je puisse dire à mes enfants qu’ils sont encore à moi", a-t-il déclaré, à Mexico.

L’octuple champion olympique, également onze fois champion du monde, a été l’un des invités prestigieux de l’événement "Mexique au 21e siècle" ce vendredi, où il a raconté des détails peu connus de sa vie.

Bolt a combattu une scoliose en début de carrière

Comme par exemple une scoliose contre laquelle il a dû faire face: "Quand j’ai commencé à faire de la compétition, la scoliose a commencé à me gêner, pendant un moment, je n’ai trouvé de l’aide que lorsque j’ai trouvé un médecin en Allemagne. Je m’inquiétais de l’éventualité d’une menace pour ma carrière."

Bolt a avoué qu’au début, il n’aimait pas l’entraînement, mais quand il a vu ses progrès, il a alors envisagé de prendre le travail au sérieux avec son entraîneur Glen Mills, qu’il a remercié d'avoir exploité toutes ses capacités. Comme quoi, le travail...

MM