RMC Sport

La victime de Tamgho : « La FFA a essayé d'étouffer l'affaire»

Teddy Tamgho

Teddy Tamgho - -

En exclusivité pour RMC Sport, Glodie Tudiesche, la jeune athlète agressée par Teddy Tamgho en octobre dernier, sort de son silence. Après la condamnation du triple sauteur à 6 mois de suspension ferme (et 6 avec sursis), elle revient sur les événements qui ont suivi son agression. Elle pense que la Fédération d’athlétisme a été trop clémente pour ne pas tuer son champion : « J’ai eu tous les témoignages nécessaires et les déclarations de la police. Quand je suis arrivée à Paris avec mes parents, la commission avait décalé le rendez-vous parce que Teddy était parti aux Etats-Unis pour s’entraîner. Il n’y a pas eu de confrontation directe. Ils ont reporté pour Teddy alors que c’est lui le fautif. J’ai ensuite appris qu’il était en France et qu’il s’entrainait normalement. Il s’en fout. Il savait d’avance qu’il n’aurait rien de grave. La commission a décidé de le suspendre pendant six mois (ferme, plus six mois avec sursis, ndlr). C’est une fausse sanction parce qu’il revient de blessure et qu’il avait décidé de faire l’impasse sur la saison hivernale et de ne reprendre qu’en début d’été pour les championnats de France. Or, sa suspension se termine juste avant. Il n’y a pas de justice. Ils ont essayé d’étouffer l’affaire au niveau de ma région et au niveau national. Ils m’ont dit qu’ils ne voulaient pas sa mort sportive. C’est une humiliation qui continue. On attend de voir ce qu’il va se passer avec la justice. La prochaine fois, il tuera quelqu’un. Ce n’est pas normal et pas logique que ce gars représente la France aux Jeux Olympiques.». 

B.S. et L.C.