RMC Sport

Le marathon de Paris voit la vie en grand

-

- - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Mieux qu’un long discours, voici les chiffres clés de la 38e édition du marathon de Paris. Des chiffres qui donnent parfois le tournis et qui permettent de mieux prendre la mesure de l’événement qui aura lieu ce dimanche 6 avril.

1 comme le dossard de la star Kenenisa Bekele, triple champion olympique et recordman du monde du 10 000m, qui fera ses grands débuts à Paris sur la distance reine.

2,05 ou plus exactement 2h05’10, soit le chrono record établi sur le macadam parisien par le Kenyan Stanley Biwott en 2012.

10 comme le nombre de sas de départ et donc de vagues successives qui s’élanceront à partir de 8h35 des Champs-Elysées. Voici l’ordre des départs : handisports, élites, dossards préférentiels, coureurs qui visent 3h, 3h15, 3h30, 3h45, 4h, 4h15 et 4h30.

23 comme les tonnes de bananes qui seront distribuées aux concurrents lors de la course et sur les différents points de ravitaillement (mais aussi 15,8 tonnes d’oranges, 7 tonnes de pommes et 2,2 de fruits secs) 32 comme le nombre de meneurs d’allure qui imprimeront le rythme souhaité par les engagés qui se fixent un objectif chronométrique (de 3h à 4h30).

38 comme le nombre d’éditions du marathon de Paris, qui a vu le jour en 1976.

79 comme le pourcentage d’hommes au départ. Les femmes représentent donc 21% du peloton engagé sur ce marathon de Paris.

86 comme l’âge du doyen de l’épreuve, à savoir l’Isérois Maurice Grimonet.

102 comme le nombre d’animations qui jalonneront le parcours, avec notamment des orchestres de samba, des fanfares, des harmonies, des groupes de rock, des chanteurs de pop ou encore des sonneurs de trompes.

138 comme le nombre de nationalités représentées cette année. Derrière le contingent français fort de ses 32 077 engagés, ce sont les Anglais qui arrivent deuxièmes et en masse avec 4644 participants. Suivent les Etats-Unis avec 1393 inscrits.

200 comme le nombre d’exposants à Running Expo, la plus grande manifestation dédiée à une discipline en France (du 3 au 5 avril).

15 805 comme le nombre d’engagés issus d’Ile-de-France. C’est la région française la plus représentée, devant la région Rhône-Alpes (1645) et les Pays de la Loire (1300).

30 000 comme le prize money en euros promis aux vainqueurs des catégories hommes et femmes.

50 000 comme le nombre d’engagés : un record déjà atteint l’an passé.

250 000 comme le nombre de spectateurs attendus dimanche sur le bord du tracé.

GM