RMC Sport

Marathon de Paris: "Je n'ai peur de personne", lâche Calvin après son record de France sulfureux

Ciblée par l’antidopage français et une enquête du Parquet de Marseille pour "infractions à la législation sur les produits dopants", Clémence Calvin a tout de même savouré sa 4e place sur le marathon de Paris assortie du record de France.

Quatrième du marathon de Paris, Clémence Calvin a battu le record de France du marathon de Paris en 2h23’41. Nullement éprouvée par la tempête qu’elle essuie actuellement, la marathonienne, suspendue par l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) qui l’accuse de s’être soustraite à un contrôle antidopage, puis autorisée à courir par le Conseil d’Etat, a réalisé une performance qui reste en sursis.

Visée par deux enquêtes

Elle ne semblait pas surprise après la course. "J’ai le courage de ceux qui sont debout et qui sont plantés comme la Tour Eiffel. Je n’ai peur de rien, ni personne. Je suis là, je suis droite, je me battrai jusqu’au bout. Et même si la fin de course était difficile parce que le marathon de Paris n’épargne personne, j’ai couru comme je sais le faire, en restant relâchée" a-t-elle glissé en ciblant "les minorités malveillantes".

Son record n’est peut-être que provisoire. Clémence Calvin reste sous le coup d’une procédure disciplinaire de l’AFLD. Suivie de près par les acteurs de l'antidopage français, Clémence Calvin est ciblée en parallèle par une enquête du Parquet de Marseille pour "infractions à la législation sur les produits dopants". Son domicile à Martigues a été perquisitionné vendredi sans qu'aucun produit dopant ne soit découvert.

QM avec Aurélien Tiercin