RMC Sport

Marathon : Les chiffres fous d’un record du monde dément

Dennis Kimetto n'a pas fait qu'affoler le chrono.

Dennis Kimetto n'a pas fait qu'affoler le chrono. - AFP

Le Kényan Dennis Kimetto a établi une performance époustouflante, dimanche à Berlin, en établissant un nouveau record du monde du marathon (2h02’57). Une performance bluffante qui masque des chiffres et autres statistiques qui le sont tout autant.

1h01’’45 comme le chrono établi à mi-course par le nouveau recordman du monde

1h01’’12 comme le temps réalisé par Kimetto lors de son second semi. Un temps inférieur au premier qui montre que le Kényan a couru en "negative split". La marque des très grands.

2h02’57 soit le nouveau chrono de référence établi par Dennis Kimetto

14’34 comme le chrono moyen réalisé par Kimetto tous les 5 km de son marathon

20,57 comme la vitesse moyenne en kilomètre/heure établie par Geoffrey Kimetto pour boucler son marathon

26 comme le nombre de secondes ratiboisées au précédent record du monde (2h03’23 par Kipsang en 2013)

69’’93 soit 1’09’’93 : Si Kimetto avait couru son marathon sur piste, il aurait bouclé ses tours de piste en… 1’09 de moyenne durant 42 km !

30 000 comme le bonus en euros touché par Kimetto pour être descendu sous les 2h04

50 000 comme l’extra-bonus en euros que touchera le Kényan pour avoir établi un nouveau record du monde

120 000 comme la prime en euros accordée au vainqueur par les organisateurs du marathon de Berlin

40 000 comme la prime au vainqueur accordée en euros par les organisateurs

400 000 comme la somme en euros que devrait toucher Kimetto, actuellement en tête du classement annuel eu « World Marathon Majors » (circuit qui réunit les 6 marathons les plus prestigieux de la planète)

GM