RMC Sport

RMC Running: pour Vincent Dogna, courir est tout un art

Vincent Dogba

Vincent Dogba - DR/Dogna

A 52 ans, Vincent Dogma est un artiste peintre inspiré par la course à pied et la fameuse ligne bleue du marathon. Auteurs de nombreux tableaux sur le sujet, ce Parisien s’est fait une notoriété grandissante en marge des différents marathons internationaux.

« La course à pied est ma source d’inspiration, et la peinture mon mode d’expiration. » En deux phrases coordonnées et deux mots-clés, Vincent Dogna résume ce qui fait depuis plus d’une vingtaine d’années le sel de sa vie, le moteur de son existence.

Coureur amateur depuis 1992 (il a notamment pris part à plusieurs marathons dont celui de New York), cet artiste à l’époque maquettiste va renouer avec sa passion de toujours, la peinture, grâce précisément à la course à pied. En 2006, Vincent Dogna se blesse et reste six mois sur la touche sans pouvoir fouler le bitume ni engloutir les kilomètres. Pour chasser la frustration et combler le vide, il ressort peinture acrylique, pinceaux, gels et mortiers.

La ligne bleue, le fil de son existence

Sa source d’inspiration voire sa muse deviendra la ligne bleue, ce fameux tracé au sol qui épouse la trajectoire parfaite et étalonne au centimètre près les 42,195km d’un marathon, qu’il peint inlassablement. En se concentrant exclusivement dessus, ou en s’en servant comme toile de fond d’une action, d’une attitude, d'un mouvement, d'une gestuelle, d’une foulée. Une sorte de trait d’union interrompu entre toutes ses œuvres.

Aujourd’hui, Dogna « court » toujours après la création et les tableaux dédiés à la course à pied. Lors des grands marathons internationaux, il lui arrive même parfois d’exposer ses œuvres, comme à Paris, Bruxelles, Barcelone, Madrid, Genève ou encore Nice-Cannes (il a 112 expositions à son actifs !). Et de suivre la ligne bleue, comme on déroule le fil de son existence.

-
- © DR/Dogna
GM