RMC Sport

Une athlète néerlandaise condamnée à 8 ans et demi de prison pour trafic de drogue

Madiea Ghafoor, championne des Pays-Bas sur 400m et membre du relais 4x100m, a été condamnée à huit ans et demi de prison. Elle a été arrêtée le 18 juin dernier avec 50 kg d'ecstasy et de méthamphétamines pour une valeur totale de 2 millions d'euros dans son coffre.

Fait divers dans le monde de l'athlétisme. La Néerlandaise de 27 ans, Madiea Ghafoor, a été condamnée par le tribunal de la ville allemande de Kleve ce lundi à huit ans et demi de prison pour importation et trafic illicites illicites de drogue. Le 18 juin dernier, elle a été arrêtée à bord de sa voiture sur l'A3 avec 43,34 kg d'ecstasy et 13,19 kg de méthamphétamines dans son coffre pour une valeur totale de deux millions d'euros au marché noir. Par ailleurs, 12.000 euros en espèces avaient aussi été découverts par les douanes allemandes.

Une peine supérieure aux réquisitions

Le juge Jürgen Ruby a annoncé une peine supérieure à la réquisition de sept ans et demi du procureur de la République. La quantité impressionnante de drogue transportée a été déterminante dans cette décision d'augmenter la durée de l'emprisonnement de manière très significative. D'après l'avocat de Madiea Ghafoor, la championne des Pays-Bas du 400m et 8e aux championnats d'Europe en 2018, aurait cherché à se doper pour les Championnats du monde de Doha 2019 "parce-que sa carrière n'allait pas bien". Elle pensait ainsi transporter des produits dopants.

Une mafia du dopage derrière cette affaire?

Le tribunal n'a pas été convaincu par cette version, a déclaré le procureur général. Madiea Ghafoor n'a donné aucune information sur son fournisseur qui lui a donné la marchandise après une rencontre dans un café. Elle aurait reçu des menaces de mort envers les enfants de son compagnon. D'après Bild, la justice compte fouiller pour remonter des réseaux qui pourraient avoir des liens avec une mafia du dopage. 8e aux championnatx du monde 2017 de Londres avec le relais néerlandais sur 4x100m, Madiea Ghafoor devrait faire appel de cette peine via son avocat. 

JR