RMC Sport

Alonso : « Une chance d’être sur le podium »

Fernando Alonso

Fernando Alonso - -

Seulement cinquième du championnat du monde des pilotes, loin derrière Sebastian Vettel, l’Espagnol de Ferrari espère confirmer sa très belle deuxième place de Monaco sur le circuit de Montréal.

Fernando, à quel type de course vous attendez-vous pour ce Grand-Prix du Canada ?
Je pense que ce circuit est peut-être un peu mieux pour nous que celui de Monaco. L’aérodynamisme est moins important ici. Sur ce circuit nous sommes donc un peu plus près de nos adversaires, mais il ne faut pas oublier que les Red Bull ont été très rapides sur tous les circuits. McLaren a aussi été très rapide dans beaucoup d’endroits, notamment à Barcelone et Monaco. Je pense que l’on a une chance de se rapprocher de ces écuries et d’être sur le podium.

Quelle sera la stratégie de Ferrari pour cette course ?
Je pense qu’à Monaco la meilleure stratégie n’était pas de faire un seul arrêt au stand parce que nous n’étions pas rapides. Je pense qu’au Canada c’est très difficile de ne faire qu’un seul arrêt, voire deux. Cela sera évidemment une approche différente du Grand-Prix de Monaco, notamment au niveau du nombre d’arrêts. Si la voiture arrive à être rapide ici, on peut doubler très facilement, donc on peut s’arrêter plus souvent. Je pense en tout cas que l’on va assister à beaucoup de dépassements pendant la course puisque l’on aura deux endroits pour utiliser notre DRS (ndlr, aileron arrière mobile qui permet d’augmenter la vitesse de pointe).

Souhaiteriez-vous qu’il pleuve pendant la course ?
Non, je n’ai pas de préférence en ce qui concerne le temps qu’il fera. Mais c’est vrai que comme nous ne sommes pas aussi rapides que nos concurrents, si c’est humide cela ne sera pas un gros problème pour nous. Pour le moment, c’est impossible pour nous de gagner une course « normale », donc s’il pleut cela peut nous aider. Mais nous savons aussi que cela peut-être une loterie.

A.A. à Montréal