RMC Sport

Briatore : « Renault a bien travaillé »

Briatore peut être satisfait des performances des monoplaces Renault qui occupent les 2e et 3e places de la grille de départ du GP de Chine.

Briatore peut être satisfait des performances des monoplaces Renault qui occupent les 2e et 3e places de la grille de départ du GP de Chine. - -

Trois jours après le verdict dans l’affaire des diffuseurs, le patron de Renault F1 Flavio Briatore est revenu sur les bonnes performances de ses pilotes Fernando Alonso et Nelson Piquet lors des qualifications du Grand Prix de Chine.

Flavio Briatore, quel bilan faites-vous de cette journée de qualifications ?
Il y a trois Renault dans les trois premières voitures sur la grille de départ (ndlr : deux Red Bull et une Renault F1). C’est donc plutôt positif. Pour Fernando (ndlr : Alonso), c’était un peu compliqué parce qu’il a fallu rajouter un diffuseur sur sa monoplace. On n’a pas attendu le verdict de la FIA pour faire des changements sur la monoplace. A Barcelone, des tests avaient été effectués. C’est dommage que Piquet n’ai pas également eu de diffuseur faute de temps. Mais il en aura un à Bahreïn pour le prochain Grand Prix.

La FIA a finalement approuvé mercredi dernier la conformité des diffuseurs pour Brawn GP, Toyota et Williams. Quels ajustements techniques cela implique-t-il pour Renault ?
Dans trois ou quatre semaines, tout le monde aura le même diffuseur. La seule chose qui me dérange, c’est l’argent qu’il va falloir dépenser pour développer les voitures. Toutes les écuries vont avoir le même système, mais ce sont les pilotes qui se bagarrent pour la victoire. De notre côté nous n’y étions pas favorables, mais nous sommes obligés de suivre les décisions de la FIA. En début de saison, les voitures amenaient les pilotes en tête. Désormais, c’est l’inverse. 

Sans diffuseur et système Kers, l’écurie Red Bull s’est adjugée la pole avec Vettel et la troisième place avec Buemi. La preuve que sans tous ces ajustements, c’est possible de faire du bon travail…
Absolument. Red Bull a très bien travaillé pour avoir la meilleure voiture à Shanghai. Il ne faut pas oublier qu’ils utilisent un moteur Renault. Red Bull a été meilleur que nous, c’est donc la preuve que Renault effectue un travail de qualité pour ses clients. Mais sur le long terme, on a envie d’être devant.

La grille de départ du GP de Chine à Shanghai :

1re ligne :

Sebastian Vettel (GER/Red Bull-Renault)

Fernando Alonso (ESP/Renault)

2e ligne :

Mark Webber (AUS/Red Bull-Renault)

Rubens Barrichello (BRA/Brawn-Mercedes)

3e ligne :

Jenson Button (GBR/Brawn-Mercedes)

Jarno Trulli (ITA/Toyota)

4e ligne :

Nico Rosberg (GER/Williams-Toyota)

Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari)

5e ligne :

Lewis Hamilton (GBR/McLaren-Mercedes)

Sébastien Buemi (SUI/Toro Rosso-Ferrari)

6e ligne :

Nick Heidfeld (GER/BMW-Sauber)

Heikki Kovalainen (FIN/McLaren-Mercedes)

7e ligne :

Felipe Massa (BRA/Ferrari)

Kazuki Nakajima (JPN/Williams-Toyota)

8e ligne :

Sébastien Bourdais (FRA/Toro Rosso-Ferrari)

Nelson Piquet Jr (BRA/Renault)

9e ligne :

Robert Kubica (POL/BMW-Sauber)

Adrian Sutil (GER/Force India-Mercedes)

10e ligne :

Timo Glock (GER/Toyota)

Giancarlo Fisichella (ITA/Force India-Mercedes)

La rédaction - Guillaume Navarro