RMC Sport

Buemi : « A 300 km/h, ça peut devenir dangereux »

Sébastien Buemi

Sébastien Buemi - -

Le retour du KERS, le système de récupération d’énergie, et l’ajout d’un aileron arrière mobile ont pour effet d’augmenter cette saison les missions des pilotes de F1, qui ont fait part de leur mécontentement ces derniers jours. « Tout ce qu’on faisait déjà avant, on doit continuer de le faire, explique le Suisse Sébastien Buemi (Toro Rosso-Ferrari). Mais on a rajouté deux boutons qu’on doit vraiment utiliser plusieurs fois par tour. On peut arriver à 20, 25 activations sur certains tours. Ça prend à chaque fois un petit peu de concentration. Quand on est à 300 km/h, qu’on doit appuyer sur deux boutons en même temps, changer les vitesses et regarder la route, ça peut devenir un petit peu dangereux. C’est pour ça qu’on essaye de discuter avec la FIA pour trouver une solution. »

AA à Sepang