RMC Sport

Crash de Grosjean: le manager de Haas pense qu’il peut piloter ce week-end

Guenther Steiner, manager de Haas, l'écurie de Romain Grosjean, estime que le pilote français postule pour le deuxième Grand Prix de Bahreïn après son terrible crash dimanche.

Il faut encore se pincer pour le croire: Romain Grosjean est sorti indemne de son terrible crash qui a scindé sa voiture en deux avant de l'embraser, dimanche lors du Grand Prix du Bahreïn. Le pilote Haas a donné des nouvelles rassurantes et ne souffre que de brûlures aux mains. "Je lui ai parlé au téléphone depuis l'hôpital, a confié Guenther Steiner, team principal de Haas. Il était de bonne humeur, on a même osé quelques blagues. Il est heureux. Il venait de parler au téléphone avec sa famille."

"Je dois en parler avec lui"

Le Français postule même pour le deuxième Grand Prix du Bahreïn le week-end prochain. "Nous courrons quoi qu'il arrive, nous avons suffisamment de pièces pour reconstruire une voiture, confie le dirigeant. Pour le reste, je dois d'abord aller le voir demain (lundi) et en parler avec lui. Pour moi, à l'heure actuelle, Romain pilotera, mais il faut voir quel sera le verdict des médecins dans les jours qui viennent et s'il le souhaite. C'est sa décision, je n'interférerai pas. C'est pourquoi je ne vais pas commencer à spéculer. Je veux lui laisser le temps d'y réfléchir. L'adrénaline d'aujourd'hui fait encore son effet. On verra quel est son état d'esprit demain."

Il comprend la diffusion des images

Steiner commence aussi à chercher les causes qui ont provoqué la scission de la voiture en deux parties. "C'est un peu tôt pour une analyse mais, en voyant comment l'avant et l'arrière se sont désolidarisés, le réservoir de carburant n'est probablement pas resté intègre, explique-t-il. En voyant la voiture, je ne suis pas surpris qu'elle ait pris feu."

Enfin, pour lui, la diffusion des images de l'accident ne prête pas à polémique. Au contraire. "Romain a eu la chance de s'en sortir donc pourquoi ne pas le montrer?, interroge-t-il. Il fallait aussi montrer au plus vite qu'il allait bien, c'est plus efficace de prévenir un par un les gens concernés. Bien sûr, c'est dramatique mais ça s'est bien terminé. C'est une bonne chose qu'on a vue."

NC avec AFP