RMC Sport

Essais libres 1 : RedBull aux commandes

Au volant de leur RedBull, Mark Webber et Sebastian Vettel ont signé les premier et troisième meilleurs chronos de la première séance d’essais libres du Grand Prix du Brésil.

Il faisait sec au début de la première séance d’essais libres du week-end du GP du Brésil, avant-dernière manche du championnat du monde 2009. Mais très rapidement, un léger crachin, puis une pluie régulière, venaient animer les cockpits et confirmer les prévisions grises faites depuis mercredi. Une pluie accueillie différemment selon les pilotes : de l’aveu de Sebastian Vettel, candidat au titre, il s’agit d’un avantage bienvenu : son équipe RedBull est contrainte d’économiser du temps de roulage et de préparation en raison des doutes sur la durée de vie de son moteur.

Pour Romain Grosjean, c’est la guigne : ne connaissant pas le circuit, n’ayant que peu de roulage avec la R29, le Franco-suisse est contraint de tirer parti au maximum des séances d’essais. Le fait de devoir rester à patienter dans le garage à cause des intempéries revient à perdre un précieux temps d’apprentissage. Après une heure de séance, il sortait trop large en sortie de virage 13 et faisait voler en éclats un panneau en polystyrène servant au repérage des points de freinage. Les débris parsemés provoquaient un drapeau rouge et l’interruption de la séance, le temps pour les commissaires Brésiliens, peu réactifs, de nettoyer la piste. Six minutes plus tard, les pilotes reprenaient leurs droits.

La piste s’asséchait tandis que les monoplaces étaient presque toutes en piste. De nombreuses figures libres et freinages tardifs faisaient le spectacle. Mark Webber (RedBull) s’emparait du meilleur temps à 15 minutes de la fin de séance avec un chrono qu’il améliorera encore à quelques instants de la fin de séance. Son temps 1’12’’463 ne sera plus battu par la suite, permettant à l’Australien de devancer la Brawn GP de Rubens Barrichello et son coéquipier allemand Sebastian Vettel.

Classement de la première séance d’essais libres
1- Webber (RedBull)
2- Barrichello (Brawn GP)
3- Vettel (RedBull)
4- Kovailanen (McLaren)
5- Hamilton (McLaren)
6- Nakajima (Williams)
7- Button (Brawn GP)
8- Rosberg (Williams)
9- Sutil (Force India)
10- Räikkönen (Ferrari)
11- Trulli (Toyota)
12- Heidfeld (BMW)
13- Buemi (Toro Rosso)
14- Kubica (BMW)
15- Fisichella (Ferrari)
16- Alonso (Renault)
17- Liuzzi (Force India)
18- Kobayashi (Toyota)
19- Alguersuari (Toro Rosso)
20- Grosjean (Renault)

Guillaume Navarro (RMC Sport), à Interlagos