RMC Sport

F1 – Chase Carey : « La Formule 1 ne peut pas être gérée comme une dictature »

-

- - AFP

Le futur patron de la Formule 1 Chase Carey, rachetée par Liberty Media, s’est exprimé ce dimanche à Singapour en s’adressant sans le nommer au dirigeant historique Bernie Ecclestone.

Alors qu’il va succéder à Bernie Ecclestone, dirigeant historique de la F1, l’Américain Chase Carey a visé sans le nommer, l’emblématique patron de la F1, âgé de 85 ans ce dimanche à Singapour. ‘’ La Formule 1 ne peut pas continuer à être gérée "comme une dictature’’, a affirmé le futur patron de la Formule 1 , rachetée par le groupe de média américain Liberty Media. Carey s’en prend également aux dirigeants des écuries via le site internet officiel de la F1 : ‘’ Diriger la F1 ne peut sûrement pas être la mission d'un comité, car un comité a tendance à devenir bureaucratique, mais il ne peut pas non plus y avoir une dictature, même s'ils sont probablement habitués."

>> A lire : Selon Ecclestone, les femmes "ne sont pas assez fortes physiquement" pour la F1

Bernie Ecclestone : « Je disparaîtrai et j’aurai peut-être tort »

Interrogé sur son avenir sur la chaîne britannique Sky Sports ce dimanche, Bernie Ecclestone a évoqué la possibilité qu’il se retire bientôt de la catégorie reine du sport automobile. ‘’ Si les choses ne se déroulent pas comme je pense qu’elles devraient se dérouler, je disparaîtrai. Et j’aurai peut-être tort...’’ a assuré le gérant de Formula One Management (FOM). Il aurait toutefois obtenu l’assurance de la part des futurs propriétaires qu’il pourrait continuer à diriger la Formule 1 durant trois ans, au moins pour la partie commerciale, aux côtés de Chase Carey. ‘’ On ne peut pas rendre tout le monde heureux tout le temps. Il faut comprendre ce que chacun veut et ensuite trouver un chemin à suivre’’, a estimé Carey, l’ancien vice-président de la 21st Century Fox.