RMC Sport

F1: Grosjean fait le bilan de son "année de misère"

La déception était de mise pour Romain Grosjean ce week-end, arrivé 13e dimanche au Grand Prix du Brésil. Le Français a évoqué une année de "merde" avant la dernière course à Abu Dhabi.

La poisse n’aura décidément pas quitté Romain Grosjean en 2019. Le Français, arrivé 13e au Grand Prix du Brésil à Sao Paulo dimanche, a encore fait choux blanc et pris aucun point. Pire, le Français n’a plus empoché de points depuis le Grand Prix d’Allemagne, à Hockenheim, le 28 juillet dernier, où Grosjean avait terminé 7e à l’arrivée.

"C’est une année de misère"

Depuis, les arbres ont eu le temps de perdre leurs feuilles, et la température de chuter, mais la poisse reste au contact du coureur de la Haas Team. Marqué et profondément déçu par sa nouvelle contre-performance au Brésil, Romain Grosjean a laissé sortir sa frustration et évoqué une "année de merde", alors que son compatriote, Pierre Gasly, terminait sur la deuxième marche du podium.

"J'essaie vraiment de ne pas dire de gros mots, mais vraiment, quelle année de merde, a-t-il expliqué au micro de Canal +. Honnêtement, il y a tout qui va mal. Je fais la course de ma vie, honnêtement j'étais comme ça du début à la fin, je n'arrivais même plus à respirer dans la voiture, à fond, à fond, à fond. On a fait des miracles aujourd'hui, avec les températures de piste, pour se maintenir là où on était."

Visiblement à cran, le Français en a rajouté une couche: "Après, quand on n'a pas de chance (...) On prend un satané "safety car" au moment où il ne faut pas et au moment du "restart", Sainz qui me pousse dans l'herbe comme un sale. C'est une année de misère".

Grosjean a-t-il cru au podium? "Avec mon char à voile, difficile", a-t-il lâché avec ironie. L’homme doit attendre 2020 avec impatience, et on le comprend. 

BB