RMC Sport

F1: Hamilton veut déjà prolonger et met la pression à Mercedes

Marqué par le retard pris dans les précédentes négociations, Lewis Hamilton souhaite entamer les discussions pour un nouveau contrat avec Mercedes avant la trêve estivale en F1.

Le Britannique Lewis Hamilton, septuple champion du monde de F1 en quête d'une huitième couronne record cette saison, souhaiterait "avoir une vision claire de (son) avenir" avec Mercedes en 2022 avant la trêve estivale en août, a-t-il affirmé dimanche. Le pilote de 36 ans n'est actuellement sous contrat avec l'écurie allemande que jusqu'à fin 2021 et l'annonce de sa prolongation pour la saison en cours est tombée très tard, début février.

"Nous ne voudrions plus jamais nous retrouver dans la situation dans laquelle nous étions en janvier-février. Ça a ruiné mon hiver et je suis sûr que ça n'a pas aidé Toto (Wolff, son patron) à se détendre", a assuré Hamilton après sa victoire au Grand Prix d'Espagne, sa 98e en F1.

"Il ne sert à rien de se précipiter mais je pense qu'il faut être sensé et entamer les discussions rapidement", a-t-il poursuivi. "C'est toujours un processus complexe donc j'espère que nous pourrons commencer bientôt, tant que ça n'interfère pas avec notre travail et les 19 Grands Prix qu'il nous reste. Mais ça serait génial si nous avions quelque chose en place avant la trêve."

Hamilton: "J'ai l'intention d'être là l'an prochain"

En 2020, les négociations pour 2021 entre Mercedes et son pilote phare ont d'abord pris du retard quand Hamilton a attrapé le Covid-19 en fin de saison, puis l'intersaison est arrivée et Wolff est à son tour tombé malade en janvier.

Depuis l'officialisation de leur contrat pour la saison actuelle, le pilote britannique et l'écurie allemande insistent sur leur désir de poursuivre leur collaboration entamée en 2013 et récompensée par six titres des pilotes et sept des constructeurs depuis 2014. "J'ai l'intention d'être là l'an prochain", disait encore Hamilton lors de la manche précédente au Portugal.

Avec trois victoires et une deuxième place en quatre courses cette saison, il est en tête du classement des pilotes avec quatorze points d'avance sur le Néerlandais de Red Bull Max Verstappen. Chez les constructeurs, Mercedes compte 24 points d'avance sur sa rivale autrichienne.

Avec AFP