RMC Sport

F1: Pérez quittera Racing Point à la fin de la saison, une aubaine pour Vettel?

Le pilote mexicain Sergio Perez a annoncé ce mercredi qu'il quitterait son écurie Racing Point à la fin de la saison de Formule 1. Ce qui pourrait offrir une opportunité au quadruple champion du monde allemand Sebastian Vettel de le remplacer.

La voie est libre pour Sebastian Vettel. Sergio Pérez a annoncé ce mercredi son départ de Racing Point, au terme de la saison 2020 de Formule 1. "Tout à un début et une fin et, après sept ans ensemble, ma collaboration avec mon équipe prendra fin à l'issue de la saison", a écrit le pilote mexicain de 30 ans sur Twitter.

Son contrat prenait pourtant fin en 2022. Mais une clause de sortie permettait à Racing Point de mettre prématurément fin à cette aventure. "Cela fait un peu de peine car j'ai aidé l'équipe pendant des périodes très difficiles et j'ai sauvé le volant de mes équipiers", a d'ailleurs fait savoir l'intéressé. Une manière de rappeler son rôle clé, grâce à ses sponsors lucratifs, dans le sauvetage financier de l'écurie lorsqu'elle s'appelait encore Force India.

Pérez n'a pas beaucoup d'options

"Je n'ai pas de plan B", a aussi déploré Sergio Pérez, déterminé à "continuer à courir" et à participer à un projet lui permettant de se "consacrer totalement". Mais les pistes ne sont pas évidentes, malgré des résultats intéressants avec six podiums (des troisièmes places) depuis son arrivée dans le paddock en 2011.

Alfa Romeo et Haas apparaissent comme des points de chute potentiels, notamment si Kimi Räikkönen quitte la formation italienne pour partir à la retraite, ou si l'écurie américaine décide de se passer de Romain Grosjean ou Kevin Magnussen. La maison Red Bull pourrait aussi l'accueillir, si Alexander Albon finit par être remercié. La marque aux taureaux n'a toutefois pas l'habitude d'aller chercher des pilotes en-dehors de son académie.

Les feux sont verts pour Vettel chez Aston Martin

Le malheur de Sergio Pérez devrait en tout cas faire le bonheur de Sebastian Vettel, dont le départ de Ferrari pour la fin d'année est d'ores et déjà acté. Le quadruple champion du monde allemand est fortement pressenti pour récupérer le volant du Mexicain et devenir le nouveau coéquipier de Lance Stroll, fils du propriétaire de l'écurie et milliardaire canadien Lawrence Stroll.

Une arrivée de Sebastian Vettel permettrait à Racing Point de donner plus de résonance à son changement de nom, étant donné que l'écurie s'appellera Aston Martin en 2021. Au vu des performances médiocres de Ferrari cette année et de la puissance des moteurs Mercedes embarqués dans la voiture de Sergio Pérez, ce transfert pourrait aussi bénéficier à l'Allemand de 33 ans, qui peine même aujourd'hui à sortir de la première des trois manches de qualification.

Julien Absalon