RMC Sport

GP du Brésil: Toto Wolff explique son geste de colère contre le directeur de course

Excédé par les sanctions infligées à Lewis Hamilton ce week-end, le patron de Mercedes Toto Wolff s'est lâché lorsque la pression est retombée, et que son pilote s'envolait vers la victoire, ce dimanche au Brésil.

Très remonté durant un week-end où le sort s’est acharné sur son pilote, avant de le voir triompher au Brésil, le patron de Mercedes Toto Wolff a fini par relâcher la pression lorsque Lewis Hamilton a pris les commandes du Grand Prix ce dimanche, s’envolant vers une victoire méritée. Toto Wolff s’est alors retourné vers la caméra la plus proche qu’il a pointée du doigt, tout en donnant l’impression de sermonner quelqu’un.

Le bel hommage à Verstappen

"Ma réaction était dirigée contre le directeur de course, tout ce que l’on a dû accepter ce week-end, avec, en point d’orgue, l’incident entre Max et Lewis, qui aurait dû être pénalisé de cinq secondes au moins, a-t-il expliqué au micro de Canal+. Mais c’est aussi bien d’avoir un tel résultat. Les Red Bull sont très fortes, Max conduit brillamment. On a assisté à un combat entre deux grands, un septuple champion du monde et un autre qui sera champion du monde. C’est un vrai plaisir à regarder."

La veille au soir, Toto Wolff n’était pas beaucoup plus serein après la sanction infligée à son pilote, disqualifié sur la grille de départ de la course sprint. En colère, le patron de Mercedes avait balancé un très élégant "on les emmerde tous" après l’arrivée de Lewis Hamilton. La victoire aidant, le calme est revenu chez Mercedes. Les Flèches d’Argent en auront bien besoin pour aborder la fin de saison complètement dingue qui s’annonce. Verstappen a 14 points d’avance sur Hamilton à trois Grands Prix de la fin.

QM