RMC Sport

GP du Brésil : Vettel marche sur l’eau

Sebastian Vettel

Sebastian Vettel - -

Sebastian Vettel (Red Bull) a dompté une pluie démentielle pour signer la 9e pole position de sa saison, ce samedi au Brésil. Déception en revanche pour Romain Grosjean (Lotus), seulement 6e, pas très loin devant Jean-Eric Vergne (8e, Toro Rosso).

Vettel ne s'arrête plus

Rien ne peut arrêter Sebastian Vettel ! Même pas la pluie, qui a longtemps perturbé les qualifications du Grand Prix du Brésil, retardant même le début de la Q3 d’une quarantaine de minutes. Pour la 9e fois de la saison, la 45e de sa carrière, l’Allemand s’élancera en pole position ce dimanche. Sur le circuit d’Interlagos, le quadruple champion du monde a attendu le dernier moment pour sortir du bois. Placé en Q1 et Q2 (2e), derrière Lewis Hamilton (Mercedes) puis Romain Grosjean (Lotus), le pilote Red Bull ne s’est pas manqué en Q3, devançant Nico Rosberg (Mercedes) et Fernando Alonso (Ferrari). Ce dimanche, Vettel aura donc une occasion en or d’améliorer encore un peu plus son record de victoires consécutives, qu’il a porté à huit la semaine dernière aux Etats-Unis.

Grosjean manque son pari

Il avait été le premier à tenter le coup et semblait avoir tout compris avant tout le monde. Mais en enfilant très tôt les pneus intermédiaires en Q3, sur la piste encore détrempée d’Interlagos, Romain Grosjean n’a pas gagné son pari, se classant à une décevante 6e place. Meilleur temps de la Q2, le Français était pourtant en forme. « C’était très compliqué. Il fallait être au bon endroit au bon moment, souligne Grosjean. On a été les premiers à passer en intermédiaires pour tenter. On s’était dit : "soit 1er, soit 10e ". On est au milieu, donc ça n’a pas bien marché. Mais ce n’était pas un coup de poker, c’était calculé. » Le pilote Lotus, auteur de six podiums, n’aura donc pas signé une seule pole position cette saison.

Vergne, la belle surprise

A une dizaine de secondes près, Jean-Eric Vergne n’aurait pas vu la Q2. Mais en signant le 15e temps dans les ultimes instants de la Q1, le pilote Toro Rosso a véritablement lancé sa séance de qualifications, finalement bouclée à la 8e place, juste derrière son coéquipier Daniel Ricciardo. Pour la 1ère fois de la saison, deux pilotes tricolores étaient donc présents en Q3. Sixième au Canada début juin, son meilleur résultat en carrière, « JEV » a donc l’occasion de terminer sa saison sur une bonne note. « Huitième, c’est un peu décevant aujourd’hui, peste-t-il toutefois. On avait une bien meilleure voiture en début d’année sous la pluie. Soit les autres se sont améliorés, soit on a fait des choses sur la voiture qui font qu’elle est pire. Mais je pense que c’est quand même un très bon résultat pour l’équipe. En partant 8e ici, on peut espérer de bons points. »

A lire aussi :

>> GP du Brésil : revivez les qualifs

>> Toute l'actu de la F1

>> Le classement du championnat du monde

Alexandre Alain avec Antoine Arlot et à Interlagos