RMC Sport

GP du Mexique: la pole pour Vettel, Hamilton 3e

-

- - -

Sebastian Vettel a signé au volant de sa Ferrari la pole position - la 50e de sa carrière - du Grand Prix du Mexique. Le pilote allemand l'a arraché en toute fin de Q3 au Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Hamilton signe le 3e meilleur temps de ces qualifications.

Il a exulté dans sa radio, laissant libre cours à sa joie. Sebastian Vettel a savouré ce samedi la 50e pole position de sa carrière, établie sur le circuit du Grand Prix du Mexique, pour lequel il s'élancera en première ligne, devant un détonant Max Verstappen, tout près de réaliser un grand coup à quelques secondes de la fin de la Q3, en décrochant la première pole de sa carrière.

A lire aussi. Tambay: "ça va être compliqué pour Vettel"

Finalement, c'est la Ferrari de l'Allemand qui aura eu le dernier mot sur la Red Bull du Néerlandais et cette pole a des airs réussis de baroud d'honneur pour Vettel, qui avec cette présence en première ligne, s'octroie le droit de repousser l'échéance et le titre de champion du monde - le quatrième - qui tend les bras à Lewis Hamilton.

Ocon 6e, Gasly bon dernier

Le Britannique, qui s'est plaint lors de cette séance de qualifications de coupures moteur, sera sacré s'il termine dans les cinq premiers dimanche, un rang qu'il a atteint à toutes les courses, sauf à Monaco. Il partira 3e, en deuxième ligne, aux côtés de son équipier Valtteri Bottas. Si Hamilton venait à abandonner, Vettel, qui compte 66 points de retard sur lui, devra impérativement finir dans les deux premiers pour entretenir le suspense.

Côté français, Esteban Ocon (Force India), sixième temps des qualifs, partira en 3e position. Il devance son coéquipier, Sergio Pérez (10e). Romain Grosjean finit 19e, juste devant Pierre Gasly (Toro Rosso). Ce dernier n'a pas pris part à la séance et partira en dernière position dimanche. A noter qu'en début de Q3, Valtteri Bottas a failli percuter Max Verstappen, qui avait ralenti dans les derniers virages. Les commissaires ont décidé l'ouverture d'une procédure à l'encontre du Néerlandais, qui avait déjà été pénalisé au Grand Prix d'Austin, il y a une semaine, pour une manoeuvre litigieuse en fin de course.

VIDÉO. Le best-of du Grand Week-end Sport

A.D