RMC Sport

Grosjean : « Un beau podium mais… »

Romain Grosjean

Romain Grosjean - -

Parti en première ligne pour la première fois de sa carrière, Romain Grosjean (Lotus) a pris la 3e place du GP de Hongrie, derrière Lewis Hamilton (McLaren) et Kimi Raïkkönen (Lotus). Malgré son 3e podium de la saison, le Français espérait mieux…

Romain, quel est votre sentiment après cette belle 3e place ?

C’est un beau podium ! On ne peut pas dire que l’on n’est pas content quand on est 3e d’un Grand Prix. Mais quand on se bat pour la victoire et qu’on en est si proche, ça fait bizarre de se retrouver seulement 3e. Malheureusement, sur le début de mon 3e relais, je suis bloqué pendant plus d’un tour derrière Michael Schumacher, qui ne respecte pas les drapeaux bleus. C’est dommage car ça me fait perdre ce qu’il fallait être devant Kimi Räikkönen, à la sortie de son arrêt aux stands. Finalement, c’est un peu une déception.

Etait-ce un peu chaud avec Räikkönen lors de sa sortie de stand ?

Oui, c’était un peu chaud avec Kimi. On savait que ça allait être proche entre nous deux. Il me fait le même coup que celui que j’ai fait à Sebastian Vettel au départ. C’est la course, il n’y a aucun problème.

« J’ai cru à la victoire »

Avez-vous cru à la victoire ?

J’y ai cru oui... Malheureusement, on a un premier arrêt qui n’est pas du tout bon. Au pit-stop, ça se passe mal. Je me suis dit qu’en changeant la stratégie et en revenant sur Lewis Hamilton, on pouvait tenter quelque chose, notamment en s’arrêtant juste avant lui au 2e arrêt. Malheureusement, je me suis retrouvé derrière Alonso et Schumacher. Du coup, je n’ai pas profité de mes pneus neufs…

C’est plutôt marrant d’être déçu quand on termine sur le podium…

Je n’ai pas dit que j’étais déçu (Rires). On ne peut pas être déçu d’un podium en F1. C’est extraordinaire. Je suis heureux d’apporter aux fans le drapeau français sur le podium. Mais encore une fois, quand on est si proche de la victoire, c’est ça qu’on regarde. Les regrets viennent de là.

Vous engrangez surtout beaucoup de confiance pour la suite du championnat…

J’emmagasine de la confiance mais aussi de l’expérience. C’est encore un podium et des gros points pour le championnat des constructeurs. McLaren est 2e avec 193 points, nous on est 3e avec 192 points et Ferrari suit avec 189. C’est très serré et il faut faire ces résultats pour se battre avec les meilleurs.