RMC Sport

La FIA plus clémente avec les pilotes

-

- - -

Depuis plusieurs semaines les écuries et les dirigeants de la Formule 1 réfléchissent à la manière d’améliorer le spectacle durant les Grand Prix. Et l’une des premières idées qui sera appliquée dès ce Grand Prix d’Autriche est assez étonnante : moins pénaliser les pilotes. Ainsi les commissaires ne placeront plus systématiquement les pilotes sous enquête après un accrochage et ne jugeront que les accidents « très clairement à sanctionner ». La FIA devra également ouvrir une enquête en cas de réclamation d’une écurie. Le but de cette nouvelle politique de sanctions est de « débrider » les pilotes qui hésitent parfois à effectuer des dépassements par peur des commissaires sportifs.

La rédaction