RMC Sport

Le Senna nouveau est arrivé !

Le jeune Brésilien prendra en 2010 la relève de son oncle Ayrton Senna, mort à Imola il y a quize ans.

Le jeune Brésilien prendra en 2010 la relève de son oncle Ayrton Senna, mort à Imola il y a quize ans. - -

Le nom de Senna va de nouveau résonner dans les paddocks de F1. Quinze ans après la mort de son oncle Ayrton, Bruno fera ses grands débuts chez Campos en 2010.

Nom : Senna. Prénom : Bruno. Particularité : neveu d’Ayrton, icône du sport automobile, mort en course il y a quinze ans. Un lourd héritage qu’il va devoir assumer lors de ses premiers pas en F1 la saison prochaine. L’écurie espagnole Campos, qui débutera elle aussi en 2010, a officialisé samedi l’engagement du jeune Brésilien (26 ans). « Nous l'observons de près depuis ses débuts dans les catégories inférieures. Nous pouvons témoigner combien il a développé sa rapidité et son agilité en GP2 pour devenir l'un des pilotes les plus prometteurs de sa génération », estime Enrique Rodriguez de Castro, PDG de Campos Meta 1 F1, « honoré » d’associer sa jeune structure à un nom aussi prestigieux.

Sa célèbre ascendance n’a pourtant pas toujours servi le « neveu de ». D’abord dans sa propre famille, qui lui a longtemps interdit de suivre les traces d’Ayrton, disparu au volant de sa Williams dans le virage de Tamburello, un après-midi de mai 1994 au Grand Prix de San Marin. Dix années d’un veto finalement interrompu en 2004. Aligné en Formule BMW, puis en Formule Renault 2.0, en Formule 3 britannique et finalement en GP2, Bruno Senna y amasse quelques victoires, sans jamais décrocher un titre (2e du GP2 en 2008).

Si proche de signer chez Brawn GP…

Suffisant toutefois pour taper dans l’œil de Honda. Mais après avoir sérieusement envisagé de lui confier un baquet pour 2009, la firme japonaise subit de plein fouet la crise économique et décide de se retirer de la F1. Ross Brawn, qui reprend la structure et lui donne son nom, décide de renouveler sa confiance à son compatriote Rubens Barrichello, plus expérimenté.

Contraint de ronger son frein une année en endurance, après être passé si près de conduire la meilleure voiture du plateau, Bruno Senna va enfin avoir sa chance. « Je suis absolument ravi de réaliser le rêve de ma vie, jubile-t-il. Maintenant, il est l'heure d'établir nos objectifs. Le projet de Campos a été conçu pour être fructueux, tant en piste qu'au dehors. » Il y sera sûrement l’un des pilotes les plus scrutés.

La rédaction