RMC Sport

Lotus chasse la crise

-

- - -

Après des mois de négociation, le propriétaire de Lotus a trouvé un accord pour céder 35% de ses parts au fond d’investissement Quantum Motorsport, contre environ 100 millions d’euros. Un énorme soulagement pour l’écurie de Romain Grosjean.

Lotus y voit enfin un peu plus clair sur son avenir. Après quatre mois de négociation, un accord a été trouvé entre Genii Capital, le fond d’investissement luxembourgeois qui détient l’équipe de Romain Grosjean, et Quantum Motorsport. Ce fond, qui compte notamment des investisseurs du Moyen-Orient, va racheter 35% de l’écurie britannique de F1. Alors qu’on s’approchait de la date limite fixée par Lotus à Quantum pour le versement des quelque 100 millions d’euros de la transaction, les choses se sont décantées ce week-end, en marge du Grand Prix d’Abu Dhabi.

Une réunion a ainsi eu lieu jeudi dernier à Dubaï entre Gérard Lopez, propriétaire de Genii, et Mansoor Ijaz, l’homme d’affaires américain qui dirige Quantum Motorsport. Présent sur de nombreuses courses depuis cet été, ce dernier n’a pas été vu au à Abu Dhabi alors que Lopez, qui était là en début de week-end, n’a pas non plus assisté à la course de dimanche. « Je vais aller jusqu’à dire que, de mon côté, l’accord est finalisé », a annoncé Mansoor Ijaz dans la soirée au site internet Autosport, ajoutant qu’il existait « des options » pour que les nouveaux actionnaires deviennent très vite majoritaires. Joint par RMC Sport, un dirigeant de Lotus a confirmé l’information, qui devrait être officialisé dans les prochains jours, le temps de vérifier que le transfert de fonds a bien été effectué.

Un tandem Grosjean-Hulkenberg en 2014 ?

Cet accord va offrir une véritable bouffée d’oxygène à une écurie au bord de la faillite. Elle va ainsi pouvoir payer ses fournisseurs, certains collaborateurs et ses pilotes, notamment Kimi Räikkönen, qui avait menacé de ne pas se présenter sur les deux dernières courses s’il ne touchait pas son salaire. Finalement, il sera bien là à Austin dans quinze jours et au Brésil la semaine suivante. Lotus peut également préparer l’avenir sereinement alors que le développement de la voiture 2014 tournait au ralenti ces dernières semaines.

L’écurie d’Enstone va notamment pouvoir annoncer la signature d’un nouvel accord avec son motoriste, Renault, avec lequel il travaille depuis déjà plusieurs mois sur le moteur de la saison prochaine. Elle va aussi relancer la piste Nico Hulkenberg pour pallier le prochain départ de Räikkönen chez Ferrari. Quant à Romain Grosjean, ses performances des derniers mois ont suffi à Lotus pour les convaincre de le garder. Sa prolongation (ou plutôt la levée de l’option 2014 qui existe dans son contrat) sera très vite effective. D’ailleurs, le pétrolier Total, partenaire du Français en F1, a déjà validé la reconduction du partenariat pour la saison prochaine. S’il a manqué de décrocher un quatrième podium d’affilée ce dimanche, Romain Grosjean peut quitter Abu Dhabi avec le sourire.

A lire aussi :

>> Grosjean tombe du podium, Räikkönen sur les nerfs

>> Classements et résultats

>> L'actualité de la F1

Antoine Arlot