RMC Sport

Prost : «Vettel n’est pas près de s’arrêter »

Alain Prost

Alain Prost - -

Alors qu’il vient de remporter une 7e victoire cette saison et qu’il se dirige vers un 4e titre de champion du monde consécutif, Sebastian Vettel semble sur une autre planète. Pour Alain Prost, l’Allemand et RedBull sont intouchables.

Les raisons du succès de RedBull-Renault

« En milieu d’année, une ou deux écuries étaient capable de rivaliser avec eux. Mais depuis le début de l’été, ils sont repartis. Les nouveaux pneus y sont peut-être pour quelque chose mais je pense surtout que les ingénieurs et le directeur technique Adrian Newey ne s’arrêtent jamais de développer la voiture. C’est impressionnant. Il suffit simplement d’aller dans le garage et de voir comment l’équipe travaille pour comprendre pourquoi ils gagnent. » Et si RedBull s’impose, c’est aussi grâce à son motoriste français, pour qui la F1 est un atout non négligeable. « La stratégie de Renault d’être fournisseur moteur de plusieurs équipes est un axe majeur évidemment puisqu’elle permet de montrer la technologie et la fiabilité de la marque au losange », poursuit le quadruple champion du monde. Et d’ajouter : « Vous savez, dans les pays émergents également, la formule 1 est très importante pour un constructeur comme Renault s’il veut augmenter ses parts de marché dans ces pays-là. »

Vettel plus fort que Schumacher ?

« Chaque génération est incomparable. A mon époque (les années 80), une victoire ne rapportait que 9 points contre 25 aujourd’hui. Le nombre de courses est passé de 11 à 21 également et je ne parle pas de la fiabilité des voitures. Il est arrivé qu’un champion du monde ne termine que 5 Grand Prix et remporte le titre, alors toute comparaison est inutile. Je pense que Vettel continuera de gagner avec le soutien de son équipe, ce n’est pas prêt de s’arrêter. Et lorsque l’on gagne de cette manière, on peut continuer très longtemps. »

Vettel plus mature que les autres

« Sa maturité. Les pilotes démarrent de plus en plus jeunes aujourd’hui. A huit ans, ils pilotent des kartings mais la jeunesse n’est pas toujours un avantage. Certains ne résistent pas à la pression et chez RedBull, de la pression, il y en a beaucoup ! J’étais plus impressionné au début. Aujourd’hui, il suit son chemin et bien entendu, il devient de plus en plus fort. Il n’a que 26 ans et il est en passe de s’offrir un 4e titre. A son âge, je remportais simplement ma première course… »

Ferrari mieux armé pour concurrencer Vettel et RedBull ?

« L’arrivée de Kimi (Räikkönen) est une très bonne chose. Ce sont deux grands pilotes. Ils ont tous les deux déjà été champions du monde alors je pense que cette cohabitation se passera très bien. Maintenant, il faut qu’ils se disent que quoiqu’il arrive, il y en aura un qui finira devant l’autre à la fin de la saison. Lorsque j’étais pilote et que Senna m’a rejoint chez McLaren, nous nous entendions très bien… sauf sur la piste, et ce sera la même chose pour Alonso et Räikkönen. Après, ce n’est qu’une question de management et Ferrari est une écurie capable de gérer cette situation. Si la voiture est au niveau, ils pourront concurrencer Vettel sinon ils se partageront simplement les points derrière lui. »

A lire aussi :

>>>Vettel roi de Singapour

>>>Tambay : « Vettel frôle la perfection »

>>>Toute l'actualité F1

AA à Singapour