RMC Sport

Rosberg : « Ma voiture, c'est une fusée ! »

Nico Rosberg

Nico Rosberg - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Nico Rosberg a remporté le premier Grand Prix de la saison, ce dimanche à Melbourne en prenant un départ canon et en bénéficiant d’une Mercedes déjà au top. L’Allemand savoure.

Nico Rosberg, vous attendiez-vous à réaliser une course aussi parfaite ?

Je suis parti comme une fusée en début de course. C’était fantastique. Le mérite revient aussi mon ingénieur qui a réalisé mes réglages d’embrayage pour le départ. Ça a parfaitement marché et à partir de là, la course s’est bien passée. J’ai quand même dû pousser. Ce n’était pas si relax. C’est toujours difficile mais je suis content du résultat final. Ma voiture, c’est une fusée. C’est un grand plaisir.

Est-ce particulier de vous imposer ici à Melbourne où votre père avait remporté son premier succès et où vous aviez signé votre premier podium ?

Non. Ça l’est parce que c’est la première course de l’année. Avoir une voiture aussi performante avec tellement de changements, c’est cool.

Vous êtes leader du championnat du monde pour la première fois de votre carrière et pour la première fois pour un Rosberg depuis votre père en 1982. Cela vous procure-t-il quelque chose de spécial ?

Je ne pense pas à ça. Je suis vraiment dans l’instant. J’ai eu une voiture incroyablement rapide aujourd’hui. C’est un tel plaisir de conduire. Maintenant, j’ai vraiment hâte de disputer les prochaines courses, c’est génial. Bien sûr, c’est toujours difficile et la fiabilité n’est pas encore à 100%. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous, mais c’est un bon début et je suis simplement heureux de ce bon résultat que je partage avec toute l’équipe.

Avez-vous le sentiment que Mercedes est sur une autre planète par rapport à la concurrence en ce début de saison ?

La Red Bull (Renault) de Ricciardo est quand même deuxième (l'Australien a été disqualifié, son écurie a fait appel). Mais c’est très important d’avoir une telle voiture en début de saison. Je n’avais jamais eu ça. C’est un sentiment de spectacle. C’est trop bien de savoir que je si fais un bon truc, je gagne.

Bernie Ecclestone vous a prédit un destin de champion de monde cette saison. Cette victoire apporte-t-elle plus de crédit à son pronostic ?

Oui j’ai entendu ça et je suis vraiment reconnaissant d’une telle déclaration. C’est toujours gratifiant quand ça vient de Bernie, mais je n’y pense pas trop pour le moment. Il y a un long chemin pour y arriver et aujourd’hui, c’est simplement une superbe journée, une superbe victoire et un super début de saison. Je me contente de ça.

A lire aussi :

>>> Rosberg sur les traces de son père

>>> Tambay : « Du bon spectacle »

>>> F1 : écoutez le bruit surprenant des nouveaux moteurs

Propos recueillis par Antoine Arlot à Melbourne