RMC Sport

Schumacher dans un état stable

Sabine Kehm

Sabine Kehm - -

L’état de santé de Michael Schumacher est stable ce mercredi, au lendemain de sa deuxième opération. Son attachée de presse, Sabine Kehm, a discuté avec la presse dans une ambiance plus légère que ces derniers jours.

Au lendemain de la conférence de presse des médecins annonçant une légère amélioration de l’état de Michael Schumacher, Sabine Kehm, attachée de presse du champion allemand, s’est présentée devant les médias pour faire un nouveau point. Une présence surprise alors que le personnel hospitalier a décidé de ne communiquer qu’en cas d’évolution de la situation du septuple champion du monde. Annoncée dans la matinée, son intervention a débuté peu avant 11h devant le CHU de Grenoble où étaient massés de nombreux médias internationaux. « Il est entre de bonnes mains, son état est stable. Comme nous vous l’avons dit, nous ferons une conférence de presse seulement lorsqu’il y aura une évolution sur son état de santé, a-t-elle rappelé. L’état de Michael a fait l’objet de soins et la bonne nouvelle pour aujourd’hui, c’est que nous n’avons rien à vous dire car son état n’a pas évolué. »

Après sa brève prise de parole, Sabine Kehm ne s’est pas étendue sur le volet médical de l’ancien pilote Ferrari. Son intervention avait essentiellement pour but d’appeler à la raison les suiveurs (journalistes, public) massés devant l’hôpital après la tentative d’intrusion, dans la chambre du septuple champion du monde de F1, d’un homme déguisé en prêtre. « Je ne peux pas vous en dire plus sur cette histoire de prêtre. La sécurité m’a raconté qu’un journaliste, qui prétendait être un prêtre, voulait aller au chevet de Michael, a-t-elle expliqué. Ils l’ont vu, ils ont compris que ce n’était apparemment pas un vrai prêtre mais un journaliste. Ils ne savent pas si c’était un journaliste, un cameraman, un photographe. Pour eux, tous sont des journalistes. Donc ils l’ont fait sortir. »

« Des tentatives d'approche régulières »

Mais cela ne suffit pas à décourager les tentatives d’approche auprès de la chambre de Schumi. « Je peux vous assurer qu’il y a une sécurité puisque nous avons des tentatives régulières d’approche de la part des journalistes ou des supporters », regrette-t-elle. En marge de son dialogue avec les médias, l’attachée de presse de Michael Schumacher, a une nouvelle fois exhorté les journalistes à respecter le travail des médecins et la vie privée de sa famille. Auprès de laquelle il avait prévu de passer les fêtes de fin d’année. « Michael avait l’habitude de passer son anniversaire (3 janvier, ndlr) à Méribel (où il possède un chalet) ces dernières années avec sa famille », a-t-elle glissé. Des proches qui se relayent pour ne jamais laisser seul « Schumi » dans sa chambre du 5e étage du CHU de Grenoble.

A lire aussi :

>>> Todt et Saillant encore avec Schumacher

>>> Schumacher : la vitesse pas en cause ?

>>> Lauda évoque Schumacher

La rédaction