RMC Sport

Tambay : « La Ferrari est une machine de guerre »

Patrick Tambay

Patrick Tambay - -

Voilà sept ans que Fernando Alonso ne s’était plus imposé sur le circuit de Barcelone. Cette fois-ci, c’est au volant de sa Ferrari. Une victoire méritée pour l’Espagnol, qui se relance du coup dans la course au titre de champion du Monde, comme l’explique Patrick Tambay, membre de la Dream Team RMC Sport.

« C’est une formidable course, les 90.000 spectateurs qui se sont déplacés ne l’ont pas fait pour rien. C’est une vraie belle performance de Fernando Alonso. Mais également de Kimi Räikönnen qui reste encore très bien placé. C’est un grand, un profond plaisir que doit ressentir Fernando Alonso après avoir gagné chez lui, en Espagne. Il ne s’était plus imposé à Barcelone depuis 2006. Ça fait donc sept ans qu’il attendait de s’imposer ici au volant de cette monoplace, qu’il rêvait de conduire.

La victoire d’Alonso est donc primordiale et démontre surtout de la performance de la monoplace Ferrari. C’est une machine de guerre, on le dit souvent. Après quelques saisons de déception pour Fernando Alonso qui a raté le titre de peu en rouge, il prépare cette saison de manière encore plus forte que les précédentes. Le constructeur Ferrari parait en mission, avec un pilote particulière déterminé. Sans oublier le retour en forme de Felipe Massa, son fidèle lieutenant, qui est aussi très important.

« Voir ce public malgré la crise en Espagne, c’est formidable »

Alonso sera probablement un des sérieux prétendant au titre de champion de Monde, avec Räikönnen qui ne baisse pas les bras non plus. Mais on connait le potentiel de travail et de développement de la Ferrari. Sebastian Vettel, lui, était un peu en retrait ce week-end par rapport à Ferrari. 

Avec les 25 points de la victoire, Fernando Alonso totalise désormais 72 points et revient au contact de Vettel. C’est tout ce que nous pouvions souhaiter dans l’intérêt de ce championnat. Voir un public nombreux, des tribunes remplies malgré la situation économique en Espagne, c’est formidable, comme le rappelait Alonso. C’est difficile pour tout le monde mais ils ont su faire des sacrifices pour venir assister à cette corrida espagnole. »

A lire aussi :

>> GP d'Espagne - Alonso, star à domicile

>> GP d’Espagne - Räikkönen : « On prend ce qu’on mérite »

>> GP d’Espagne - Alonso : « La voiture pour jouer le titre »