RMC Sport

Vettel-Alonso : Prêts pour la bagarre !

-

- - -

Alors que les premiers essais officiels se terminent ce jeudi soir à Valence, le duel pour le titre entre le champion du monde allemand de Red Bull et le pilote espagnol de Ferrari est déjà lancé.

Sebastian Vettel et Fernando Alonso se sont quittés, le 14 novembre dernier, à Abou Dhabi sur les accents graves de Das Deutschlandlied, l’hymne national allemand. Ce jour-là, le pilote allemand de Red Bull était devenu le plus jeune champion du monde de F1 de l’histoire. Piégé par le trafic, l’Espagnol n’avait pas réussi son pari fou : renouer avec le titre pour sa première saison avec Ferrari.

Les deux hommes se sont retrouvés cette semaine à Valence, sur le circuit Ricardo-Tormo, à l’occasion des premiers essais officiels de la saison 2011. Des retrouvailles studieuses mais sans chaleur. Entre feinte indifférence et rivalité exacerbée, l’objectif est le même : être fin prêt pour le premier rendez-vous de la saison à Bahreïn, le 13 mars prochain. « On aura encore un bon package cette saison, souligne Vettel qui a dominé la première séance d’essai. On se trouve bien sûr dans une situation difficile, certainement davantage que celle dans laquelle nous étions la saison dernière où on se disait « Concentrons-nous et visons le titre ! » Cette saison, les choses sont différentes, on doit défendre ce titre. »

Alonso : « Cette année, je suis plus relax »

Caché sous son bonnet siglé de son nom, l’Allemand tente de se débarrasser de la pression qui lui colle à la combinaison. Reste que sa saison est déjà placée sous le signe de son opposition avec Fernando Alonso. Ce dernier refuse en tout cas d’évoquer 2010. Il affirme être concentré sur sa saison et apprécie les conditions de ces premiers essais officiels. « C’est mieux cette année, admet l’Espagnol qui arbore une magnifique barbichette à la d’Artagnan. L’an dernier, c’était mes premiers tests avec Ferrari. Il y avait beaucoup d’émotion. Aujourd’hui, je connais mieux Ferrari et le staff. Nous avons eu deux jours d’essais, alors que l’an dernier, je n’en avais eu qu’un. C’était dur. Cette année je suis plus relax et plus concentré sur ce que j’ai à faire. » Pas de doute, les deux hommes sont déjà prêts pour un sacré combat.