RMC Sport

Vettel sur la voie princière

Sebastian Vettel

Sebastian Vettel - -

La domination des Red Bull se poursuit. Impérial sur le circuit monégasque, l’Allemand s’offre sa cinquième pole en six courses. Il espère entrer ce dimanche dans le cercle restreint des vainqueurs en Principauté. Départ à 14h.

Vettel passe la cinquième

Son coéquipier, Mark Webber, avait pris un malin plaisir à le devancer sur la grille du GP d’Espagne, la semaine dernière. Alors le nouveau « kaiser » de la F1 a remis les pendules à l’heure sur l’exigeant circuit de Monaco. Impérial, Sebastian Vettel signe sa cinquième pole en six courses cette saison et permet à l’écurie Red Bull de maintenir son invincibilité dans l’exercice des qualifications en 2011. Une domination sans partage. Qui devrait, comme presque toujours, se concrétiser en course. Si le champion du monde en titre s’impose ce dimanche, il s’offrira une cinquième victoire en six courses et prendrait, au minimum, 48 points d’avance sur son premier poursuivant. Vous avez dit affaire déjà pliée ?

Button s’invite à la fête…

Le champion du monde 2009 a été le seul capable de troubler l’hégémonie Red Bull. Deuxième sur la grille de départ, de quoi égaler son meilleur résultat de la saison en qualifications (en Chine), le pilote McLaren-Mercedes se cale entre les épouvantails Vettel et Webber (3e). Très à l’aise sur le circuit monégasque, où il s’était imposé l’année de son sacre, le Britannique a le profil parfait de l’empêcheur de tourner en rond pour les Red Bull.

… et Hamilton n’aura pas la tâche facile

On attendait leur duel en terre monégasque avec envie. Seul pilote capable de priver Vettel d’une victoire cette saison (il a gagné en Chine), Lewis Hamilton apparaît comme le véritable rival du pilote allemand dans la quête du titre. Mais face à l’ogre Sebastian, Lewis n’a quasiment pas le droit à l’erreur. Et il vient peut-être de griller un joker. La faute à une Q3 mal maîtrisée : le Britannique n’avait pas eu le temps d’établir un chrono avant le terrible accident de Sergio Perez et a été contraint de tout donner sur un tour en fin de séance. Gêné par Felipe Massa, et certainement pas dans le meilleur état d’esprit avec les doutes sur l’état de santé de Sergio Perez, sérieusement accidenté (lire par ailleurs), Hamilton ne peut faire mieux que le septième temps. Mais son empressement l'avait poussé à couper une chicane, entraînant une pénalité qui le fera partir du neuvième rang sur la grille de départ. Sur un circuit où les dépassements sont rares, il va devoir effectuer un grand numéro pour ne pas perdre trop de terrain sur Vettel au classement.

Schumacher, retour vers le passé

Le constat n’est pas nouveau : Monaco est un circuit où les meilleurs pilotes sortent du lot. Les six succès du légendaire Ayrton Senna et les cinq de Michael Schumacher en sont autant de preuves. « Schumi », justement, s’est rappelé aux bons souvenirs de son coup de volant avec une cinquième place à l’issue de la séance de qualifications, son meilleur résultat de la saison, et de loin (8e en Turquie). Un retour vers le passé qui va surtout lui permettre de s’élancer dans le paquet de tête. Résultat ? Un bon départ dimanche et Michael pourrait se retrouver à la lutte pour le podium…

A. H.