RMC Sport

La saison en enfer de Valentino

Valentino Rossi

Valentino Rossi - -

Entre la domination des Honda et les errances de sa Ducati, le nonuple champion du monde italien traverse une année noire. Récit de ses déboires avant le Grand Prix des Pays-Bas à Assen.

Embrasser la belle Italienne a toujours été un pari risqué pour nombre de pilotes ayant caressé l’espoir de triompher avec elle. Seul Casey Stoner reste le chevalier mystérieux à avoir réussi à dompter le tempérament fougueux de la Ducati Desmosedici et gagner en MotoGP. C’était en 2007. Depuis, le « bête » fait peur. Ce n’est pas le grand Valentino Rossi qui dira le contraire, lui qui n’a toujours pas gagné la moindre course cette saison. C’est sa plus longue série sans victoire depuis ses débuts dans la catégorie reine en 2000. Son dernier succès remonte en effet au Grand Prix de Malaisie en octobre dernier. L’Italien a eu beau appliquer sa stratégie gagnante en débarquant avec ses spécialistes technique rien n’y a fait. Le point de non retour étant touché à Silverstone, où le maître s’est retrouvé avec un gouffre de 3,7 secondes aux essais à combler avec les meilleurs.

Rossi : « Nouvelle moto, vieux problèmes »

Ducati a donc décidé de réagir à Assen en arrivant avec une moto 2012 équipée du moteur actuel de 800cc. Cette machine, développée par Rossi, a néanmoins gardé une grande partie de ses mystères. « On s’attendait à mieux après la prestation de ce matin (5ème), lâche un Docteur dépité à des journalistes italiens après de nouveaux essais laborieux. Malheureusement nous n’avons pu améliorer et on a fait marche arrière... Nouvelle moto, vieux problèmes. »

L’Italien s’élancera de la 11ème position aux côtés de Randy de Puniet (10ème), pour une course néerlandaise où son grand copain Marco Simoncelli tentera d’accrocher le podium après lequel il court depuis un certain temps.