RMC Sport

Laguna Seca, THE rendez-vous

Jorge Lorenzo devant sa Yamaha spécialement décorée pour Laguna Seca

Jorge Lorenzo devant sa Yamaha spécialement décorée pour Laguna Seca - -

Moins d’une semaine après l’épreuve allemande du Sachsenring, le MotoGP aborde sa première escale américaine. Quatre pilotes locaux sont inscrits pour ce rendez-vous où la hiérarchie aura encore fort à faire.

Jorge Lorenzo est à l’aise dans la peau de leader du Championnat et il le dit haut et fort. Motivé pour arriver sur le circuit californien de Laguna Seca, le pilote Yamaha tient à accrocher ce Grand Prix à son palmarès de victoires, même s’il n’oublie pas la rigueur : «J’aime piloter ici et un de mes objectifs est d’y gagner un jour! lance-t-il. Nous arrivons du Sachsenring avec une seconde place et la finalité reste la même : être régulier et se battre pour le podium.»

Lorenzo tente donc de se familiariser avec la pression qui incombe à son statut, même s’il doit surveiller la menace que pourrait constituer Dani Pedrosa, vainqueur dimanche dernier comme l’an dernier sur ce même circuit de Laguna Seca. L’avance de Jorge Lorenzo est actuellement un capital solide, le meilleur dont puisse rêver un leader du Championnat, mais tout peut encore arriver d’ici la fin de saison.

Rossi s’attend à souffrir

Cette 9e épreuve sera un moment de vérité pour le reste des pilotes également, dont Ben Spies, Nicky Hayden et Valentino Rossi. Spies monte en puissance dans le Championnat, mais commence à s’impatienter avec du matériel légèrement en retrait par rapport aux motos officielles. Nicky Hayden peut continuer à espérer le top 5 sur ce circuit où il a triomphé à deux reprises par le passé. Rossi, lui, est arrivé un peu dubitatif et surpris de sa bonne performance en Allemagne (4ème). Il reste prudent au moment de fouler le vertigineux tracé proche de Monterey : «Je me suis battu pour le podium au Sachsenring, et c’était plus que ce qu’on pouvait espérer, a déclaré le roi Rossi. Laguna est différent de tout ce qu’on connaît habituellement et c’est assez sympa à piloter, mais mon objectif reste de finir la course.»

Encore un peu juste physiquement et se déplaçant toujours avec des béquilles, le Docteur s’apprête à souffrir sur ce Grand Prix où son avenir se joue toujours en coulisses et dont le divorce avec Yamaha semble entamé. Une bonne occasion pour Casey Stoner de se rapprocher du duo Lorenzo-Pedrosa, comme il l’a fait en Allemagne avec une 3ème place, sur un circuit qui correspond parfaitement à son gros sens de l’attaque. Meilleur temps de la première journée, Stoner et sa Ducati font partie de ceux qui veulent accrocher des podiums à la régulière et même renouer avec la victoire (zéro succès cette saison). Enfin, l’intérim, chez Honda LCR (l’équipe de Randy de Puniet), est assuré par Roger Lee Hayden, frère de Nicky, qui participe à sa seconde expérience en MotoGP (après celle de 2007) quand il se classa 10ème sur une Kawasaki identique à celle de de Puniet.

Rodolphe Coiscaud à Laguna Seca