RMC Sport

Lorenzo dans son jardin

-

- - -

L’Espagnol sera l’homme à battre ce week-end sur un circuit d’Estoril où il s’est imposé lors des trois dernières éditions.

Le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat de MotoGP, va se dérouler sur un tracé que nombre de pilotes aiment, et en premier lieu Jorge Lorenzo. Si le champion du monde majorquin y a décroché sa première victoire dans la catégorie reine en 2008, il a surtout accroché à son palmarès les trois dernières éditions et à chaque fois avec des conditions météo différentes. Seul Valentino Rossi a fait mieux avec cinq succès sur le tracé proche de Lisbonne.
Lorenzo, vainqueur chez lui à Jerez au début du mois d’avril, a plus que jamais le vent en poupe. Le pilote Yamaha, leader du championnat, reste toujours sous la menace de l’Australien Casey Stoner, vainqueur du Grand Prix d’ouverture de la saison au Qatar. Rossi, aux abonnés absents sur le tracé de Losail, n’est pas à enterrer après sa 5e place en Espagne, résultat d’une chute alors qu’il était aux avant-postes.
Ultra-dominateur sur piste détrempée, le Professeur peine à trouver le bon rythme cette saison après son passage chez Ducati. La bataille s’annonce donc à nouveau spectaculaire entre les trois hommes, d’autant que la météo est souvent imprévisible à Estoril, sur les bords de l’Océan atlantique.