RMC Sport

Pedrosa, c’est l’Amérique !

Dani Pedrosa

Dani Pedrosa - -

L’air américain semble réussir à Dani Pedrosa qui signe sa seconde victoire de la saison aux Etats-Unis après Laguna Seca en juillet. Un nouveau succès, son 3e au total cette année, juste devant un Ben Spies époustouflant.

Les stratégies de course de Dani Pedrosa ne laissent guère la place aux autres lorsque, comme ce dimanche, tous les éléments sont réunis autour de Dani Pedrosa. 5ème sur la grille de départ, le petit Espagnol a pointé son carénage dès les premiers tours de roue derrière un Ben Spies parfaitement lancé. «Dani a creusé l’écart dès le début de course et produit un gros effort, explique son team manager, Alberto Puig. Il a fallu le soutenir sur la fin pour qu’il ne craque pas, c’est normal ! Nous avons été les seuls à prendre le pari d’un pneu arrière dur à cause de la forte chaleur aujourd’hui là où la plupart des autres étaient en gomme tendre. Dani se sentait plus à l’aise avec ce pneu. Je ne sais pas si nous pourrons faire de même la semaine prochaine en Italie. » Le premier constructeur mondial s’offre le luxe de devancer le grand rival Yamaha dont le premier représentant fut en toute logique Ben Spies, auteur de sa première pole hier, et qui décroche son meilleur résultat en MotoGP. «On savait que le podium ne serait pas évident du tout et cette seconde place est fantastique, relate Hervé Poncharal, team manager de l’écurie Tech 3. Nous terminons première Yamaha, Ben a fait une course parfaite et seul Pedrosa a été en mesure de le passer. Il prend de l’expérience et a eu à gérer la pression de Lorenzo et Rossi derrière lui, ce qui n’est pas évident. » Jorge Lorenzo et Valentino Rossi ont semblé subir cette course qu’ils terminent groupés en 3e et 4epositions.

Rodolphe Coiscaud à Indianapolis