RMC Sport

Stoner les énerve

Stoner, l'homme à abattre dimanche à Jerez

Stoner, l'homme à abattre dimanche à Jerez - -

Vainqueur il y a quinze jours au Qatar pour le coup d’envoi de la saison, l’Australien aborde le Grand Prix d’Espagne dans la peau de l’homme à abattre. Mais la concurrence en a-t-elle les moyens ?

Casey Stoner a magnifiquement entamé sa collaboration avec Honda en s’imposant sur le circuit de Losail, le 20 mars. Ce week-end à Jerez, la nouvelle saison de MotoGP débarque en Europe, et les Espagnols qui seront chez eux auront à cœur de répondre à l’Australien. Deuxième au Qatar, le champion du monde Jorge Lorenzo (Yamaha) dit attendre de voir ce que vaut sa moto encore en phase de réglage. Surprenant second il y a quinze jours, il a surtout bénéficié d'une baisse de performance de la part de Dani Pedrosa (Honda) qui semblait en mesure de venir titiller Stoner. Le mal dont souffre le bras gauche de Pedrosa, sujet à des engourdissements, laisse planer une inquiétude quant à son réel potentiel ce week-end. L’Espagnol a d’ailleurs décidé de se faire opérer de la clavicule en avril, profitant d’un mois de trêve avant le Grand Prix du Portugal (1er mai), troisième manche de la saison. Ses ennuis physiques ne l’ont pas empêché de signer le meilleur chrono de la seconde séance d’essais libres vendredi après-midi, Stoner dominant le matin. Seulement septième au Qatar, Valentino Rossi (Ducati) se présente diminué par un problème de bras depuis son opération à l'épaule en novembre dernier. Le Français Randy de Puniet (Ducati), tombé à Losail, est en quête de rachat. Ses temps aux essais libres (9e et 6e), montrent qu’il est dans le coup. Mais attention : la pluie est annoncée dimanche. Un élément d’incertitude supplémentaire…

Louis Chenaille (avec R.C.)