RMC Sport

Loeb déjà tourné vers l’Alsace

-

- - -

Malgré une deuxième place obtenue lors du Rallye de Grande-Bretagne (WRC), Sébastien Loeb reste en position idéale pour la conquête du titre de champion du monde. Un neuvième titre lui tend les bras.

L’écurie Ford a enfin mis fin aux victoires en chaîne de la marque aux chevrons, Citroën. Lors de cette 10e manche du WRC, sur les sentiers boueux du pays de Galles, Jari-Matti Latvala a dominé Sébastien Loeb de près de trente secondes. L’octuple champion du monde a pourtant réussi, lors de la dernière journée (dimanche), à refaire un peu son retard, et empocher la deuxième place.

Cette performance empêche néanmoins Loeb de valider unneuvième sacre. Et son écurie d’obtenir le titre de champion du monde des constructeurs. Ce qui ne pourrait être l’affaire que de quelques jours, qui plus est sur ses terres, lors du rallye de France, en Alsace (du 4 au 7 octobre). « C’est vrai qu’on peut gagner le championnat en Alsace comme on l’avait fait il y a deux ans. Ça va dépendre un peu du résultat donc c’est un bel évènement qui se profile », reconnait l’Alsacien.

Le champion du monde sera un pilote Citroën

Mais Citroën et Loeb se veulent optimistes. Pour l’écurie, il suffira juste d’obtenir 18 points, soit une deuxième place. « La bonne nouvelle, c’est que le champion du monde cette année sera un pilote Citroën, donc Mikko ou moi. Je préfèrerais que ce soit moi. Si Mikko ne gagne pas, je peux même finir une place derrière lui s’il le faut » lâche Loeb. Pour les pilotes, Loeb sera assuré d'une 9e couronne s'il termine devant son équipier Mikko Hirvonen ou s'il termine derrière lui en cas de non victoire de Hirvonen. Le Gewurztraminer peut-être mis au frais.

Jean Rioufol avec EB au Pays de Galles