RMC Sport

Manca, c’est grave

Le pronostic vital est engagé pour le motard italien Luca Manca (KTM), victime d'une très grave chute lors de la 6e étape du Dakar 2010, disputée entre Antofagasta et Iquique.

« Il a un traumatisme crânien grave avec des contusions hémorragiques et une petite contusion pulmonaire. Il n'y a pas d'intervention neurochirurgicale à faire. (...) Le cerveau s'est cogné et il a gonflé, comme lorsqu'on se fait un bleu. Il ne faut pas opérer, surtout pas toucher (...) mais contrôler la tension crânienne », a expliqué le Dr Florence Pommerie.

« On peut avoir une fin très tragique, un oedème cérébral qui reste longtemps et qui va abîmer le pronostic fonctionnel et intellectuel ou un oedème qui ne reste pas très longtemps et qui régresse bien, sans séquelle. Je me garde de tout pronostic. C'est grave, mais c'est beaucoup trop tôt pour être très pessimiste ou très optimiste », a affirmé le médecin du Dakar, ajoutant que Luca Manca était, « particulièrement stable ».

L'accident s'est produit au km 10 de la spéciale vers 9H00 locale, sur une « double bosse », selon David Castera, ancien motard et directeur de course du Dakar. « Il a dû prendre la première trop vite, faire un saut et atterrir sur la bosse d'après », a estimé ce dernier.

La rédaction avec AFP