RMC Sport

Nasser Al-Attiyah : « Supporter du PSG ! »

Nasser Al-Attiyah

Nasser Al-Attiyah - -

Le tenant du titre du Dakar, chez les autos, s’est aligné au dernier moment pour l’édition 2012 au volant d’un Hummer. Futur pilote Citroën en WRC, il visera également une médaille d’or aux JO au tir. Un emploi du temps de ministre pour le Qatari, ravi que son pays ait racheté le club parisien.

Nasser, pourquoi avoir décidé au dernier moment de prendre le départ du Dakar avec un Hummer ?

C’est une nouvelle expérience pour moi, avec une nouvelle voiture mais ça va, j’essaye de faire de mon mieux chaque jour pour apprendre. J’avais décidé de ne pas faire ce Dakar 2012 mais les gens au Qatar m’ont demandé d’aller défendre mon titre. Alors quand j’ai eu la proposition de conduire un Hummer, je suis reparti pour un challenge différent avec le support de mon pays, de mon gouvernement.

C’est le prince qui a insisté pour que vous participiez au Dakar ?

Oui, le gouvernement m’a demandé de faire une nouvelle fois le Dakar parce qu’après ma victoire l’an dernier, beaucoup de gens qui ne connaissaient pas le Dakar ont appris à le situer sur une carte. Mais c’est un rêve pour moi de continuer dans cette compétition.

Le Dakar en janvier, le WRC avec Citroën dans la foulée, puis les Jeux Olympiques de Londres (en tir). Votre année 2012 sera chargée…

Et il y aura aussi quatre cross-country au Moyen-Orient (rires) ! Je vais être très occupé. Mais je suis très heureux d’être un ambassadeur du Qatar. En ce qui concerne le rallye, je vais faire deux jours de tests en France et un en Suède. Je ne pourrais pas participer au Monte-Carlo (17-22 janvier) donc ma saison débutera en Suède (9-12 février). Aux Jeux Olympiques (en tir, ndlr, 27 juillet-12 août), l’objectif sera la médaille d’or même si ce ne sera pas simple. J’ai eu de très bons résultats cette année.

Le Qatar possède un club de football français maintenant, avec le Paris-Saint-Germain. Vous êtes désormais un supporter parisien ?

Oui, je suis supporter du PSG bien sûr, puisque les propriétaires sont qataris. Je ne savais pas qui était l’entraineur, mais on m’a dit que c’était Ancelotti désormais. C’est une bonne chose, maintenant que le Paris-Saint-Germain est un peu une partie du Qatar. C’est un grand club.

Il va falloir que vous appreniez le français !

C’est prévu. J’ai déjà commencé les cours !