RMC Sport

Ogier, quand l’élève domine le maître…

-

- - -

Pour deux dixièmes de seconde seulement (un record à ce niveau), Sébastien Ogier et sa Citroën remportent le rallye de Jordanie devant le Finlandais Jari Matti Latvala et son équipier et grand rival Sébastien Loeb.

L’explosion de joie de Sébastien Ogier sur la ligne d’arrivée du rallye de Jordanie tenait sans doute autant du soulagement qu’à la jouissance de la victoire, la quatrième de sa carrière. « Ça a été un week-end parfait, exultait le Français, quelques secondes seulement après avoir coupé le moteur de sa Citroën. On ne pouvait rien faire de mieux. C’est génial que ça se finisse comme ça. Je suis super content pour l’équipe. C’est un week-end parfait ! »
Talonné jusqu’au bout par un Jari Matti Latvala (Ford) en état de grâce ce samedi (trois victoires et quatre deuxièmes places sur huit spéciales), le pilote Citroën a magnifiquement résisté à la pression, dévoilant tout son talent lors de l’ultime spéciale, remportée devant Hirvonen. Il s’impose de deux dixièmes de seconde, la plus courte des marges de l’histoire du championnat du monde.

Loeb : « A la régulière ça ne le faisait pas… »

Avec sa victoire au Portugal fin mars, Ogier confirme une nouvelle dimension acquise ces derniers mois. Parfois pénalisé pour ses prises de risques excessives, le pilote de 27 ans semble mieux maîtriser la fougue de sa dévorante ambition. Loeb, troisième en Jordanie, peine aujourd’hui à trouver les solutions pour contrer son jeune rival. Comme un symbole de ce nouveau rapport de force, le commentaire du septuple champion à l’entame de la dernière spéciale : « Devant, ils ont pris de l’avance. On n’a pas réussi à se rapprocher. En fin de journée on a calmé le jeu car à la régulière ça ne le faisait pas. On prend la route pour la troisième place maintenant. »
Ce succès replace Ogier à la troisième place du classement général du championnat du monde, à cinq longueurs de Loeb. Un ordre des choses conforme au passé qui risque fort d’être bouleversé dans un proche avenir… 

S.R