RMC Sport

Peterhansel est amer

Stéphane Peterhansel

Stéphane Peterhansel - -

Stéphane Peterhansel (Mini), leader avant la dernière étape du Dakar, a été contraint de laisser la victoire à son coéquipier Nani Roma. Le Français est amer : « Les consignes de course ont été appliquées, comme il y a trois jours, et les choses sont revenues dans l’ordre. Si on était parti ce matin en attaquant comme des malades, on aurait eu une chance de conserver nos 26 secondes d’avance. Mais on a roulé tout doucement dès le premier kilomètre. C’était un choix de la direction, du team manager, il faut l’assumer. Est-ce que le meilleur a gagné ? C’est à vous de juger. Je ne sais pas. (Sourire) La victoire de Nani a-t-elle moins de valeur ? C’est encore à vous de juger. Je ne veux pas me permettre de dire quelque chose. Je lui ai dit que j’étais content pour lui. Il ne faut pas que cette amitié se casse pour une course. Si j’avais été manager, je l’aurais fait différemment. »

CG