RMC Sport

Sainz et Despres grignotent

Carlos Sainz grignote des minutes sur Al-Attiyah

Carlos Sainz grignote des minutes sur Al-Attiyah - -

Victoire de l’Espagnol lors de la 9e étape, mardi autour de Copiaco, qui revient à 3’ d’Al-Attiyah au général (autos). Despres, vainqueur dans les dunes chiliennes, reprend 1’ sur l’Espagnol Coma (motos).

« El Matador » n’a pas dit son dernier mot. Au lendemain d’une désastreuse 8e étape qui avait outrageusement souri à son rival Al-Attiyah, Carlos Sainz (VW) a brillamment réagi mercredi dans les paysages lunaires de Copiaco, signant sa cinquième victoire d’étapes de l’édition. L’Espagnol a remporté l’étape courue dans les dunes de sables, longue de 235 km (270 km avec la liaison), un relief qui convenait pourtant mieux au Qatari. Le tenant de l’épreuve a devancé au final de 2'04 son coéquipier Nasser Al-Attiyah (VW) et de 11'16 le Français Stéphane Peterhansel (BMW). Au général, Sainz refait partiellement son retard sur Al-Attiyah, qui compte désormais 3’18 d’avance. Les prochaines étapes étant taillées pour la VW de Sainz, tout reste ouvert dans la catégorie autos.
Chez les motos, l’avenir semble toujours dégagé pour Marc Coma. Il n’y a pas eu d’ouvreur sur cette étape, puisque les deux-roues se sont élancés en ligne. A ce petit jeu, les ténors n’ont pas été aux avant-postes, laissant les seconds couteaux mener les débats. L’étape a souri à l'Américain Jonah Street (Yamaha) qui l'emporte, signant ainsi sa deuxième victoire d'étape sur un Dakar, 3'38 devant le Néerlandais Frans Verhoeven (BMW) et 3'40 devant le Français David Casteu (Sherco). Côté lutte pour le général, Marc Coma (KTM) conserve la tête, mais perd 1'05 sur son seul rival, le Français Cyril Despres (KTM), qui pointe désormais à 8'14 derrière l'Espagnol.