RMC Sport

WRC, Rallye Arctique: Tänak vainqueur, Rovanperä en tête du championnat

L'Estonien Ott Tänak (Hyundai) et son co-pilote Martin Jarveoja lors de la 8e spéciale du Rallye Arctique, à Siikakama en Finlande, le 27 février 2021

L'Estonien Ott Tänak (Hyundai) et son co-pilote Martin Jarveoja lors de la 8e spéciale du Rallye Arctique, à Siikakama en Finlande, le 27 février 2021 - Jonathan NACKSTRAND © 2019 AFP

Nouvelle manche du championnat du monde de WRC, le rallye Arctique a été remporté ce dimanche par l'Estonien Ott Tänak (Hyundai). Champion du monde en titre, Sébastien Ogier a terminé lui à plus de 10 minutes du vainqueur.

L'Estonien Ott Tänak (Hyundai) a remporté dimanche le Rallye Arctique, deuxième épreuve du championnat du monde WRC disputée à huis clos en Finlande, devant le Finlandais Kalle Rovanperä (Toyota) qui s'empare, lui, de la tête du championnat des pilotes.

Tänak, champion du monde 2019, remporte cette manche inédite en WRC au terme d'une course parfaitement entamée vendredi, à travers les forêts enneigées de Laponie. Son coéquipier, le Belge Thierry Neuville, à la lutte avec Rovanperä pour la deuxième place, complète le podium.

"Nous avons fait un très bon week-end, rien de trop, une seule erreur hier", a commenté Ott Tänak à l'arrivée de la dernière spéciale. S'il n'est jamais parvenu à dépasser l'Estonien au classement général, Kalle Rovanperä, 20 ans, signe toute de même la bonne opération du week-end en s'emparant provisoirement de la tête du championnat des pilotes, récupérant au passage 5 points supplémentaires au classement dans la Power Stage de clôture.

Ogier à plus de 10 minutes

Le champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier, termine loin derrière, à plus de 10 minutes de la tête de course, en raison d'une sortie de route. A 200 mètres de l'arrivée de la dernière spéciale disputée samedi, Ogier a terminé sa course dans un mur de neige. Il a franchi la ligne d'arrivée une vingtaine de minutes plus tard.

Hors des routes, cette deuxième manche du championnat a été marquée par l'annonce samedi du décès à 78 ans de la légende finlandaise des rallyes Hannu Mikkola, champion du monde en 1983.

De nombreuses personnalités du sport automobile, comme le président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) Jean Todt ou les champions du monde Carlos Sainz, Sébastien Ogier et Petter Solberg, lui ont rendu hommage. Le Rallye Arctique a remplacé le Rallye de Suède, annulé pour cause de pandémie.

AFP