RMC Sport

WRC: Ogier file vers un 7e titre mondial après la sortie de route d'Evans

-

- - -

Le leader du championnat du monde Elfyn Evans est sorti de la route samedi au rallye de Monza, dernière manche du championnat WRC. Une erreur qui devrait profiter à Sébastien Ogier, en tête de l'épreuve après 11 spéciales sur 16.

Le titre de champion du monde de rallye s'est certainement envolé ce samedi pour Elfyn Evans. Leader au classement des pilotes WRC avant la dernière épreuve de la saison 2020 ce week-end à Monza, le Gallois a été victime d'un accident ce samedi après-midi lors de la onzième spéciale, le contraignant à l'abandon.

Elfyn Evans faisait face à la pression de Sébastien Ogier, déjà sextuple champion du monde. Sorti de route au volant de sa Toyota dans un virage glissant, Evans laisse filer le Français vers une septième couronne, qui a besoin de 15 points pour être sacré. Le copilote d'Evans a alors fait signe à Ogier, membre lui aussi de l'équipe japonaise, de ralentir pour éviter de commettre la même erreur.

Un duel Ogier-Tanak

Sébatsien Ogier avait repris la tête ce samedi matin, à l'issue des spéciales montagneuses, accentuant la pression sur Elfyn Evans, qui espérait être champion du monde de WRC pour la première fois de sa carrière à 31 ans. Mais sa sortie de piste le condamne quasiment, alors qu'il disposait de 14 points d'avance sur son plus proche rival avant ce rallye de Monza.

"Je suis désolé pour Elfyn", a dit Ogier au point stop de cette ES11. "Et pour le championnat, il y a encore beaucoup de kilomètres à faire, donc je suis en mode survie", a ajouté le sextuple champion du monde français avant de repartir pour l'ES12, l'avant-dernière du jour, dans des conditions de plus en plus piégeuses.

Après 11 spéciales, Sébastien Ogier fait la course en tête dans ce rallye de Monza, devant Daniel Sordo (+20") et Ott Tänak (+22"). En cas de succès de l'Estonien ce dimanche, le Français pourra même se permettre de terminer deuxième du rallye pour devenir le nouveau champion du monde.

GL avec AFP