RMC Sport

Batum : « Tony a trouvé les mots »

Nicolas Batum, Tony Parker et les Bleus sont champions d'Europe

Nicolas Batum, Tony Parker et les Bleus sont champions d'Europe - -

Auteur de 17 points, tous inscrits en première mi-temps, Nicolas Batum a envoyé les Bleus vers le premier titre de leur histoire ce dimanche à l’Euro. L’ailier français l’a fait grâce au soutien et à la confiance de Tony Parker.

Nicolas Batum, ça fait quel effet de rentrer dans l'histoire du basket français ?

C’est cool ! On s’est battu. On n’a jamais lâché, on n’a jamais douté de nous. On a juste donné tout ce qu’on avait. C’est génial. On marque l’histoire du basket français, du sport français. C’est génial de faire ça, de gagner.

Vous vous êtes libéré offensivement, sur le plan personnel...

Je devais me lâcher. Tony (Parker) me l’avait dit hier soir (samedi). On en avait beaucoup parlé. C’était à moi de lancer le match, de lancer l’équipe. En défense, j’avais une mission à faire sur Kalnietis. Après, j’ai essayé d’attaquer encore et encore, d’oublier ce qu’il s’était passé pendant 20 jours. C’était le plus gros match de notre vie. J’ai tout fait pour l’équipe. Je suis content d’avoir fait cette première mi-temps. Après, d’autres joueurs ont pris le relais. Et on l’a fait !

Quelle est votre relation avec Tony Parker ?

Il a trouvé les mots pour me remettre dedans. Il m’a dit : « On a besoin de toi, c’est toi le ‘‘go-to-guy’’ demain ». Et il a ajouté : « Pour moi, c’est toi le meilleur ailier d’Europe, montre-le demain ». C’est ce que j’ai essayé de faire. Et je l’ai fait.

Réalisez-vous que vous êtes champion d'Europe ?

Je ne réalise pas encore. J’essaye. Je vis le moment pleinement. Demain (lundi), je pense que je vais vraiment comprendre. Elle est belle, cette médaille. J’espère que c’est la première d’une longue série en or.

Comprenez-vous ce que cela représente pour les joueurs de la génération de Tony Parker ?

Je leur avais dit, en 2009 : « J’arrive pour vous l’offrir, je suis à votre service ». J’essaye de progresser chaque année. Ils le méritent tellement. Ils ont tout fait pour le basket français. Tony, Boris (Diaw), ils jouaient des centaines de matchs en NBA et ils revenaient pour l’équipe de France. Ils se sacrifiaient. Ils étaient KO mais ils venaient quand même. Ce sont des mecs qui le méritent. On a tout fait pour eux et ils ont été géniaux.

A lire aussi :

>> Euro : champions, ces Bleus !

>> EN IMAGES : des Bleus en or

>> Les Bleus champions d'Europe : toutes les réactions

Propos recueillis par François Giuseppi à Ljubljana