RMC Sport

J. Noah : « Etre leader, c’est mouiller le maillot»

Joakim Noah

Joakim Noah - -

Présent ce mercredi à Paris pour le début du stage de préparation au championnat d'Europe de basket en Lituanie (31 août-18 septembre), Joakim Noah affiche ses ambitions continentales et olympiques. Ainsi que son attachement aux Bleus.

Joakim Noah, comment abordez-vous votre premier Euro avec les Bleus ?

C’est excitant. Je crois que nous avons beaucoup de travail à faire. On a beaucoup de bons joueurs, qui jouent en NBA notamment. On va jouer contre des équipes qui ont beaucoup d’expérience, qui jouent ensemble depuis longtemps. Le but est de se qualifier pour les Jeux olympiques et de gagner. Il faut gagner cet Euro mais pour y arriver, cela débute avec les entraînements la semaine prochaine.

La France vous manque-t-elle ?

C’est vrai que je ne passe pas beaucoup de temps en France. Je suis parti de Paris lorsque j’avais douze ans avec ma mère et ma sœur. Mes racines et mon amour pour le basket ont démarré grâce à ma grand-mère. C’était la seule blanche qui jouait au basket au Cameroun. Je sais que ma grand-mère sera très fière. Personnellement, je souhaite que ma famille soit fière de moi.

Etes-vous un leader au sein de cette équipe de France ?

Nous avons des bons joueurs. On veut gagner tous les matchs. Pour moi, ce mot leader ne veut rien dire. Tout le monde peut être un leader dans cette équipe. Etre un leader, c’est mouiller le maillot. Ce n’est pas quelqu’un qui va parler à la presse.

Comment se passe votre entente avec Tony Parker ?

Tony (ndlr : Parker) a beaucoup d’expérience. Depuis des années, il me dit de venir jouer en équipe de France. Il veut gagner même s’il a déjà tout gagné en NBA. C’est un très bon gars en dehors du terrain. Sur le parquet, c’est le meilleur joueur français qui ait jamais joué sur un terrain de basket. Je vais prendre du plaisir à jouer avec lui.

Que pensez-vous à propos de l’affaire des assurances (ndlr : en raison du lock-out, les joueurs NBA ne sont plus assurés par leur franchise) ?

Parler d’assurance maintenant, je n’en ai pas envie. Toutefois, c’est la réalité de notre business. On verra ce qui se passe mais j’espère que tout va rester positif pour faire un bon Euro en Lituanie.

Que représente pour vous ce maillot bleu ?

Pour moi, le maillot de l’équipe de France représente ma famille que je ne vois pas beaucoup. Cela leur donne la chance de me voir jouer.