RMC Sport

Les Bleues perdent leur couronne

La déception des Bleues éliminées en demi-finales

La déception des Bleues éliminées en demi-finales - -

L’équipe de France féminine de basket s’est inclinée en demi-finales de l’Euro (68-62, a.p.), ce vendredi face à la Turquie. Les Bleues, tenantes du titre, perdent leur couronne. Elles affronteront la République tchèque dimanche pour la troisième place.

L’équipe de France est tombée de son piédestal, ce vendredi à Lodz. Au lendemain d’une victoire solide face à la Lituanie en quarts de finale, les Bleues ont déchanté face à une excellente et surprenante équipe turque (68-62, a.p.). La victoire des Turques face au Monténégro, jeudi, aurait dû mettre la puce à l’oreille des filles de Pierre Vincent. Jusqu’ici dans l’ombre des grandes nations, les joueuses du Bosphore ont prouvé qu’elles n’avaient pas usurpé leur place dans le dernier carré.

Les Bleues s’en sont rapidement aperçues en étant asphyxiées d’entrée de jeu par la défense adverse puis sanctionnées par la gâchette de Nevin Kristen Nelvin (23 points, 8 rebonds). « On ne peut pas se trouver d’excuses. Ça aurait été bien de gagner malgré la fatigue, regrette Edwige Lawson. On a perdu trop de ballons et ça nous a couté cher. Il faut retenir nos erreurs parce qu’on veut une médaille. Il va falloir montrer du caractère. La compétition n’est pas finie. »

Première finale pour la Turquie

Les championnes d’Europe en titre, ont pourtant réussi à rester au contact grâce à l’excellente performance d’Emilie Gomis (24 points), meilleure marqueuse de la rencontre. A l’expérience et au physique, les Françaises ont progressivement recollé alors qu’elles ont un temps été menées de dix points. « On voulait vraiment être en finale, rappelle la meneuse. C’était déjà dur hier (jeudi) et là, ça a été encore plus difficile. On a pourtant réussi à revenir alors qu’on était à moins dix. Mais on n’a pas su conclure. »

Une minute avant la fin du temps réglementaire, les Bleues et les Turques étaient au coude à coude (60-60). Comme un symbole de sa fébrilité lors de cet Euro (hormis face à la Lituanie), Céline Dumerc (4 pts, 4 passes) a manqué la balle de match. Dommage puisque les Turques ont beaucoup mieux géré la prolongation et se sont qualifiées pour la première fois de leur histoire en finale (68-62). Elles affronteront la Russie en finale, dimanche. Les Bleues seront pour leur part opposées à la République tchèque pour la troisième place. « Ce n’est pas terminé. Il y a une médaille à aller chercher, prévient Endy Miyem. Une fois qu’on aura cette médaille, on pourra se reposer. »