RMC Sport

Monclar : « Parker, le maestro est là ! »

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jacques Monclar revient sur la superbe en fin de match de Tony Parker face à l’Ukraine (77-71). Sans oublier de souligner le bel effort collectif en défense malgré une entame de match difficile.

Des débuts compliqués. Puis une agressivité défensive retrouvée. Et pour finir, la cerise Tony Parker sur le gâteau de la victoire. A l’heure de commenter le succès des Bleus face à l’Ukraine (77-71), qui permet à l’équipe de France de se qualifier pour le tour principal de l’Euro, Jacques Monclar a quelques bons points à distribuer. « C’est une belle performance collective avec Tony Parker en figure de proue, analyse le membre de la Dream Team RMC Sport. On a vu des choses intéressantes, Boris Diaw, Flo Piétrus qu’on a retrouvé voltigeur, qui annihile les attaques adverses, nettoie le rebond et se jette partout, le petit passage de Thomas Heurtel, le rebond et la défense de Nico Batum, un Ajinça très efficace en fin de match, Gelabale, Petro, qui ont apporté chacun leur écot et tout ça est très bien. »

« On est qualifié pour le deuxième tour, reste à y aller les fesses propres en battant la Belgique demain (lundi). On a senti une âme collective en défense avec tout le monde qui a participé à l’effort. A partir de la cinquième minute du match, notre défense est revenue comme il y a deux ans. Il y a eu une belle œuvre collective en deuxième mi-temps, de loin la meilleure de l’équipe de France depuis le début de cet Euro, parachevée par le maestro Parker. L’Ukraine avait pris confiance en début de match et notre défense s’est mise en place petit à petit. »

« Avec tout ça, on a l'air moins con ! »

Monclar n’oublie pas non plus de rendre hommage à « TP », presque insolent de facilité offensive en fin de match : « Parker a livré un dernier quart temps muy caliente (il y a inscrit 15 de ses 28 points, ndlr). Il avait le défi du petit Jeter en face de lui, il lui a fait la chanson et l’autre va avoir le refrain dans la tête toute la nuit. On a eu un Tony Parker exceptionnel dans les dernières minutes. Il a été très, très fort. Le maestro est là ! »

Reste désormais à battre la Belgique pour terminer en tête du groupe et démarrer le deuxième tour en position de force. « Avec tout ça, je dirais qu’on a l’air moins con, juge Monclar. On s’était mis une épine dans le pied en début de compétition avec ce revers contre l’Allemagne, qui a réussi à perdre trois matches de suite depuis et on l’en remercie. En battant les Lions belges, on va arriver au tour suivant avec deux victoires et zéro défaite et on va pouvoir affronter le niveau supérieur de cet Euro de la manière la plus confortable. L’équipe monte en régime, il se passe quelque chose. »

A lire aussi :

>> Euro : Les Bleus dans la douleur

>> Parker : "C'est toute l'équipe"

>> Monclar : "Ajinça, une bonne nouvelle"

Jacques Monclar