RMC Sport

Monclar : « Un bijou de basket »

-

- - -

Membre de la Dream Team RMC Sport, Jacques Monclar savoure le premier titre de l’histoire du basket masculin français avec la victoire des Bleus à l’Euro. Et souligne l’influence immense de Tony Parker.

« C’est un aboutissement pour tous ces joueurs, pour Vincent Collet, pour le basket français. Il faut penser à tous nos glorieux anciens. C’est un moment d’émotion terrible. Le match est devenu facile après un deuxième quart-temps qui restera comme un bijou de basket. On n’encaisse que 12 points et on finit la mi-temps avec 62 % de réussite. On n’a aucune balle perdue dans ce deuxième quart-temps. On a des joueurs, comme Nicolas Batum, qui détruisent leurs adversaires. Boris Diaw prend l’affaire en main, après. Il score 11 points dans le troisième quart-temps. Et au cas où la Lituanie ait un petit doute, Tony Parker met la dernière couche.

En MVP de ce championnat d’Europe, il règle le problème dans le quatrième quart-temps. C’est une œuvre à la fois de Tony Parker et à la fois collective. Tous les joueurs ont été impliqués. Le grand Alexis (Ajinça) prend 10 rebonds. Mickaël Gelabale a répond présent malgré une blessure. Nando De Colo a fait des passages stabilisateurs. Antoine Diot, qui s’est blessé, est toujours tonique et efficace. Florent Pietrus a été égal à lui-même, il a mis 6 points dans la première mi-temps. Tout comme Johan Petro, qui a fait péter la zone lituanienne du poste haut. On est heureux et ému.

« Parker au panthéon du sport français »

Tony Parker est au panthéon du sport français. Il a eu l’intelligence samedi soir, avant une nuit pendant laquelle on ne dort pas beaucoup, de passer voir Nico Batum. Il lui a dit : ‘‘Nico, je suis cramé, je n’en peux plus, il faut que tu prennes l’équipe sur tes épaules d’entrée parce que je ne pourrai pas le faire tout de suite’’. Et Nico a répondu présent. C’est peut-être à l’hôtel, une vingtaine d’heures avant le match, que le titre de champion d’Europe est tombé dans notre escarcelle. Tony est un génie du jeu. Avec l’âge et l’expérience, il a pris un charisme et une dimension humaine à nul autre pareils. »

A lire aussi :

>> Euro : champions, ces Bleus !

>> EN IMAGES : des Bleus en or

>> Les Bleus champions d'Europe : toutes les réactions

La rédaction