RMC Sport

Des Bleus très convaincants

Tony Parker

Tony Parker - -

L’équipe de France de basket s’est imposée 82-74 dans son troisième match de poule face à la Lituanie. Très solides en défense, les Bleus ont en plus pu compter sur un très bon Nicolas Batum, et un Tony Parker retrouvé.

TP is back ! Après des matchs de préparation en demi-teinte et une première rencontre olympique bien moyenne face aux Etats-Unis, on commençait à douter de la capacité du meneur de San Antonio, blessé à un œil en juin, à emmener l’équipe de France vers les sommets à Londres. Face à la Lituanie, Tony Parker a remis les pendules à l’heure et montré qu’il était bien le grand joueur qu’on connait. Auteur de 27 points, TP a permis aux tricolores de maintenir les Lituaniens à distance dans les moments chauds, rassurant par la même occasion ses partenaires. Un apport nécessaire et décisif, alors que la France atteignait la pause avec quatre points de retard.

Autre grande satisfaction de la rencontre, Nicolas Batum a démontré une belle adresse au tir, réussissant un 7/9 à deux points, et un 4/4 aux lancers-francs. A eux deux, Tony Parker et Nicolas Batum ont inscrit 48 points, soit presque 60% du total français ce jeudi.

Un troisième quart temps fatal aux Lituaniens

Le tournant de la rencontre se produisait au troisième quart temps. Après une belle entame de match, l’équipe de France baissait de pied dans le deuxième quart temps, sous la pression lituanienne. Un manque de réussite offensive traduit par seulement 14 points marqués. Mais Vincent Collet a visiblement trouvé les mots qu’il fallait à la pause. Du troisième quart temps, les Tricolores n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires. Inspirés dans les phases d’attaque, les Bleus ont surtout affiché une défense monstrueuse, ne laissant que neuf petits points aux Lituaniens. Ronny Turiaf, assez maladroit aux lancers-francs (2/8), a en revanche compensé par une présence défensive de très haut niveau.

Etouffés, les Lituaniens ont compté jusqu’à 16 points de retard dans le dernier quart temps avant de se refaire un peu en fin de rencontre. Trop tard. Grâce à cette victoire convaincante, l’équipe de France a fait un grand pas vers la qualification pour les quarts de finale du tournoi. Derrière les Etats-Unis, intouchables, les Bleus ont en effet la 2e place du groupe A en ligne de mire. Pour cela, il leur faudra toutefois remporter un de leurs deux derniers matchs, que ce soit face à la Tunisie ou contre le Nigéria. En reproduisant ce type de performance, cela ne devrait être qu’une formalité.

Anthony Tallieu